Guide Androïd

En cours de mise à jour pour la v4.3 au Sa 07/10/2017

 

IMPORTANT: PerfectPower est un outil de mesure de puissance et de performances extrêmement précis, mais comme tout matériel il nécessite le respect de règles bien précises pour donner ses résultats optimaux, et il est donc indispensable de lire ce guide -ou au moins le guide rapide- avant toute première utilisation...

N’oubliez pas que mal utilisé ou mal compris, aucun système de mesure embarqué ne pourra donner ses résultats optimaux: c’est pourquoi il faut d'abord apprendre à l'utiliser correctement, et PerfectPower ne fait évidemment pas exception à la règle.

Cependant rassurez vous, utiliser correctement PerfectPower n’a rien d’insurmontable, et se résume à suivre une démarche-type en quatre points qui vous est présentée dès maintenant :

 

1) Bien paramétrer l’application (chapitre I)

2) Bien paramétrer la fiche Voiture (chapitre II)

3) Bien fixer le téléphone dans la voiture (chapitre III)

4) Bien mesurer, en utilisant une bonne route de mesure (la plus plate et lisse possible), et en moyennant QUATRE mesures faites dans les DEUX sens (chapitre IV)

 

Et c’est TOUT! Gardez bien à l’esprit cette démarche-type en quatre points, c’est une base solide qui vous aidera à rapidement maîtriser PerfectPower...

  

0) Guide rapide

 

I) Paramétrage de l'application (Setup)

    0) Code version

    1) Unités / Couleurs

    2) Puissance

        A) Norme de correction

        B) Conditions météo

        C) Mode de calcul des pertes

    3) Simulateur de performances

    4) Accélérations

    5) Reprises

    6) Freinage

    7) Mesure des pertes

 

II) Paramétrage de la fiche Voiture

    1) Créer une voiture

    2) Remplir sa fiche Voiture

        A) Informations sur les 10 paramètres de la fiche Voiture (puissance)

        B) Option: Calcul des rapports de boite 

    3) Sélectionner une voiture

    4) Modifier une voiture

    5) Supprimer une voiture

 

III) Fixation du téléphone

 

IV) Mesure de la puissance et des performances

    1) Conditions de mesure

    2) Réaliser la mesure

        A) Puissance

        B) Accélérations

        C) Reprises

        D) Freinage

        E) Vitesse (Vitesse maxi, Etalonnage compteur, Etalonnage régime manuel)

        F) Etalonnage régime

        G) Mesure des pertes

    3) Le bilan de mesure / Codes Warnings

 

V) Synthèse: La séance-type de mesure avec PerfectPower

    1) La séance-type "traditionnelle" de mesure de puissance / performances

    2) La séance-type de développement moteur (puissance) 

 

VI) Résultats

    1) Lecture des résultats (fiche, graphique)

    2) Re-calcul des mesures de puissance et d'accélérations

    3) Comparer et/ou moyenner des résultats

    4) Exporter des résultats de puissance (fiche, graphique) par mail

    5) Supprimer un résultat

 

VII) Simulateur de performances

 

VIII) Circuit / Lap Timer

 

 

 

0) Guide rapide

 

Ce guide rapide permet à ceux qui ont déjà une certaine connaissance des mesures de performances automobile avec un smartphone d'être rapidement opérationnels à PerfectPower, mais il permet aussi aux débutants dans ce domaine d'avoir une vue d'ensemble de ce qu'il faut faire, et finalement de devenir également rapidement opérationnels à cette application.

Cependant, dans les deux cas, une lecture complète du guide -bien plus complet et précis, et prodiguant de nombreux conseils- sera toujours un vrai plus et permettra de combler les éventuelles lacunes d'utilisation.

 

Bien utiliser PerfectPower se résume à suivre une démarche-type en quatre points :

 

1) Bien paramétrer l’application (chapitre I)

2) Bien paramétrer la fiche Voiture (chapitre II)

3) Bien fixer le téléphone dans la voiture (chapitre III)

4) Bien mesurer, en utilisant une bonne route de mesure (la plus plate et lisse possible), et en moyennant QUATRE mesures faites dans les DEUX sens (chapitre IV)

 

1) Bien paramétrer l’application

 

Le paramétrage de l'application se fait dans l’écran Setup, accessible en appuyant sur l’icône Setup située dans l’écran principal (icône du milieu, la 3ème sur 5).

 

Vous devez effectuer tous les paramétrages voulus (selon type de mesure) de haut en bas, soit:

- le choix des unités / couleurs (tous types de mesure)

- le choix des paramètres de puissance (norme de correction, conditions météo, mode de calcul des pertes)

- le choix des paramètres de simulation de performances (temps de changement des rapports)

- le choix des paramètres d'accélérations (vitesse de fin / type d'arrêt de mesure)

- le choix des paramètres de reprises (rapport de boite engagé, vitesse de début et de fin)

- le choix des paramètres de freinage (vitesse de début)

- le choix des paramètres de mesure des pertes (vitesse de début, durée de mesure)

 

Toutes les explications nécessaires sont déjà données dans l’application, vous avez juste à les suivre. Cependant, pour plus d'informations, reportez vous au chapitre I.

 

2) Bien paramétrer la fiche Voiture

 

Le paramétrage de la fiche Voiture se fait dans l’écran Voitures, accessible en appuyant sur l’icône Voitures située dans l’écran principal (4ème icône sur 5). 

 

La liste des voitures enregistrées s’affiche à l'écran. Elle est évidemment vide à la première utilisation. Vous devez sélectionner la voiture voulue en cliquant sur sa rangée, ou sur la rangée + si vous voulez créer une nouvelle voiture. Vous accédez alors à sa fiche, qu’il vous faudra remplir intégralement. Une fois remplie, enregistrez les informations saisies en appuyant sur le bouton "ENREGISTRER" (important!) et retournez à l'écran Voitures en appuyant sur la touche BACK. 

 

Pour plus d'informations, reportez vous au chapitre II.

 

3) Bien fixer le téléphone dans la voiture

 

La fixation de votre téléphone se fait en utilisant un bon support pare-brise (c'est à dire suffisamment rigide, maintenant correctement le téléphone et absorbant correctement les vibrations), et en le positionnant correctement.

 

Les trois règles que le téléphone doit respecter sont:

- il ne doit pas bouger pendant la mesure (le moins possible en réalité)

- il doit être soumis au moins de vibrations possibles

- il doit être aligné avec le sens du déplacement du véhicule et non incliné latéralement, mais peut être incliné verticalement entre 0° et 90° par rapport à l’horizontale

  

Le schéma ci-dessous vous montre la position que le téléphone doit avoir.

 

 

Pour plus d'informations, reportez vous au chapitre III.

 

4) Bien mesurer, en utilisant une bonne route de mesure (la plus plate et lisse possible), et en moyennant QUATRE mesures faites dans les DEUX sens

 

Il faut faire ses mesures sur la route la plus plate et lisse possible (c'est le plus important), en ligne droite, en l’absence (ou quasi-absence) de vent, et avec les pneus chauds et bien gonflés (pression constructeur). 

 

Vous allez devoir suivre un protocole de mesure bien précis, spécifique selon le type de mesure (puissance, accélérations, reprises, freinage, vitesse, étalonnage régime, mesure des pertes), qui va vous être présenté ci-dessous.

 

Remarque: Faites systématiquement quatre mesures dans les deux sens de la route (pour tous les types de mesure sauf vitesse et étalonnage régime), et moyennez les pour homologuer les résultats de votre voiture. En effet, on n'officialise jamais un seul résultat (que ce soit sur route ou au banc à rouleaux), mais la moyenne d'au moins deux résultats jugés parfaitement fiables. Pour les mesures sur route, cela permet d'annuler l'influence -énorme- du profil de la route et/ou d'un éventuel vent. 

 

A) Puissance

 

Rendez vous dans l’écran Perfs (l'écran principal), et tout en haut de l'écran, sélectionnez:

- l'onglet P (= Puissance)

- la voiture que vous voulez utiliser (clic court pour les faire défiler, clic long pour sélectionner celle voulue)

 

Voiture bien stabilisée à l'arrêt, pied sur le frein, débrayé et 1ère enclenchée, appuyez sur le chrono situé au milieu de l'écran.

La barre en dessous du chrono initialement bleue ("Start") passe alors au rouge ("Wait") pendant 1 seconde, temps pendant lequel vous ne devez surtout pas bouger. Puis la barre passe au vert ("Go!"): vous pouvez alors partir quand vous voulez, l’application repérera le moment précis du démarrage, et le chrono s’enclenchera immédiatement (barre blanche "Running...").

Partez normalement en 1ère, passez rapidement la 2ème ou la 3ème (selon le rapport de boite renseigné dans la fiche Voiture pour les mesures de puissance) en veillant à retomber sous le régime mini (également renseigné dans la fiche). Accélérez alors à fond jusqu’au régime maxi (également renseigné dans la fiche). Dès ce régime maxi atteint, mettez vous aussitôt en roue libre (en débrayant) pendant au moins trois secondes, temps au bout duquel le chrono stoppera automatiquement. Vous pouvez aussi freiner un petit coup pour forcer son arrêt. 

Dans tous les cas, le chrono (et donc la mesure) s’arrêtera automatiquement au bout de la première des trois conditions suivantes rencontrées: 3 secondes de décélération consécutives, un freinage important, ou 60 secondes de mesure. La fin de mesure se traduit par la barre qui redevient bleue ("Ended").

Un bilan de mesure s'affiche alors dans la partie basse de l'écran, qui vous donnera les informations essentielles de votre mesure. Puis appuyez sur le chrono, l'application se ré-initialisera pour une autre mesure (barre bleue "Start").

 

ATTENTION 1: Pour une fin de courbe optimale, il est préférable de ne pas freiner brutalement dès le régime maxi atteint, mais de se mettre en roue libre (ou de juste lever le pied en boite automatique) au moins une petite seconde. 

ATTENTION 2: Dans le mode "Calcul des pertes par mesure en roue libre", il est évidemment IMPERATIF de rester en roue libre pendant toute la durée de mesure de pertes paramétrée dans le Setup (mini 5 s et maxi 15 s)! 

ATTENTION 3: Il ne faut surtout pas continuer à accélérer sur le rapport supérieur une fois le régime maxi atteint, sinon l'application croira que la mesure n'est pas finie! Ce réflexe est très fréquent chez les nouveaux utilisateurs. 

 

Voici deux vidéos de démonstration:

PerfectPower Androïd / Puissance / Citroën Xsara 2.0 HDI 110 / 1500 - 4500 rpm en 3ème

PerfectPower iOS / Puissance / Audi S2 / 2500 - 7000 rpm en 2ème

 

B) Accélérations

 

Rendez vous dans l’écran Perfs (l'écran principal), et tout en haut de l'écran, sélectionnez:

- l'onglet A (= Accélérations)

- la voiture que vous voulez utiliser (clic court pour les faire défiler, clic long pour sélectionner celle voulue)

 

Voiture bien stabilisée à l’arrêt, pied sur le frein, débrayé et 1ère enclenchée, appuyez sur le chrono situé au milieu de l’écran.

La barre en dessous du chrono initialement bleue ("Start") passe alors au rouge ("Wait") pendant 1 seconde, temps pendant lequel vous ne devez surtout pas bouger. Puis la barre passe au vert ("Go!"): vous pouvez alors partir quand vous voulez, l’application repérera le moment précis du démarrage, et le chrono s’enclenchera immédiatement (barre blanche "Running..."). 

Concernant la mesure elle-même, une seule chose à faire: accélérer à fond, en vous appliquant au mieux de manière à faire péter le chrono (mais pas l’application, de toutes façons vous n’y parviendriez pas, même avec 1000 ch !). Une fois la mesure finie, mettez vous aussitôt en roue libre (en débrayant) pendant au moins trois secondes, temps au bout duquel le chrono stoppera automatiquement. Vous pouvez aussi freiner un petit coup pour forcer son arrêt.

Dans tous les cas, le chrono (et donc la mesure) s’arrêtera automatiquement au bout de la première des trois conditions suivantes rencontrées: 3 secondes de décélération consécutives, un freinage important, ou 60 secondes de mesure. La fin de mesure se traduit par la barre qui redevient bleue ("Ended"). 

Un bilan de mesure s'affiche alors dans la partie basse de l'écran, qui vous donnera les informations essentielles de votre mesure. Puis appuyez sur le chrono, l'application se ré-initialisera pour une autre mesure (barre bleue "Start").

 

ATTENTION: Si vous avez activé le mode d'arrêt de mesure d'accélération sur vitesse dans le Setup, la mesure s'arrêtera automatiquement sitôt la vitesse de fin de mesure paramétrée atteinte!

 

Voici une vidéo de démonstration:

PerfectPower iOS / Accélérations / Peugeot 307 1.6 16V / 400 m DA

 

C) Reprises

 

Rendez vous dans l’écran Perfs (l'écran principal), et tout en haut de l'écran, sélectionnez:

- l'onglet R (= Reprises)

- la voiture que vous voulez utiliser (clic court pour les faire défiler, clic long pour sélectionner celle voulue)

 

Stabilisez vous à une vitesse réelle (vitesse GPS affichée en haut de l’écran Perfs) inférieure de 2 km/h à la vitesse de début de reprise que vous avez renseignée dans le Setup, en vous mettant sur le rapport de boite que vous y avez également renseigné, puis appuyez sur le chrono situé au milieu de l'écran.

La barre en dessous du chrono initialement bleue ("Start") passe alors au vert ("Go!"): vous pouvez alors écraser l'accélérateur quand vous voulez, l’application repérera le moment précis de franchissement de la vitesse de début de reprise renseignée dans le Setup, et le chrono s’enclenchera immédiatement (barre blanche "Running..."). 

Vous ne devez ensuite arrêter d’accélérer que lorsque vous aurez bien dépassé la vitesse de fin de reprise renseignée dans le Setup, ce qui sera réalisé lorsque la barre redeviendra bleue ("Ended"). 

Un bilan de mesure s'affiche alors dans la partie basse de l'écran, qui vous donnera les informations essentielles de votre mesure. Puis appuyez sur le chrono, l'application se ré-initialisera pour une autre mesure (barre bleue "Start").

  

Voici une vidéo de démonstration: 

PerfectPower iOS / Reprises / Citroën Xsara 2.0 HDI 110 / 80 - 120 km/h en 5ème

 

D) Freinage

 

Rendez vous dans l’écran Perfs (l'écran principal), et tout en haut de l'écran, sélectionnez:

- l'onglet F (= Freinage)

- la voiture que vous voulez utiliser (clic court pour les faire défiler, clic long pour sélectionner celle voulue)

 

Stabilisez vous à une vitesse réelle (vitesse GPS affichée en haut de l’écran Perfs) supérieure de 2 km/h à la vitesse de début de freinage que vous avez renseignée dans le Setup, puis appuyez sur le chrono situé au milieu de l'écran.

La barre en dessous du chrono initialement bleue ("Start") passe alors au rouge ("Wait") pendant 1 seconde, temps pendant lequel vous devez continuer à stabiliser votre vitesse (vous ne devez surtout pas commencer à freiner!). Puis la barre passe au vert ("Go!"): vous pouvez alors freiner quand vous voulez, l’application repérera le moment précis de franchissement de la vitesse de début de freinage renseignée dans le Setup, et le chrono s’enclenchera immédiatement (barre blanche "Running...").

Vous devez ensuite freiner jusqu'à l'arrêt COMPLET. Une fois cet arrêt complet vérifié par l'application, la mesure sera finie ce qui se traduira par la barre redevenant bleue ("Ended"). 

Un bilan de mesure s'affiche alors dans la partie basse de l'écran, qui vous donnera les informations essentielles de votre mesure. Puis appuyez sur le chrono, l'application se ré-initialisera pour une autre mesure (barre bleue "Start").

 

E) Vitesse (Vitesse maxi, Etalonnage compteur, Etalonnage régime manuel)

 

Rendez vous dans l’écran Perfs (l'écran principal), et tout en haut de l'écran, sélectionnez:

- l'onglet V (= Vitesse)

- la voiture que vous voulez utiliser (clic court pour les faire défiler, clic long pour sélectionner celle voulue)

 

Lancez votre voiture à fond (pour la vitesse maxi) ou stabilisez vous à la vitesse compteur voulue (pour l'étalonnage du compteur de vitesse) ou à 3000 rpm sur le rapport de boite voulu (pour l'étalonnage régime manuel), puis appuyez sur le chrono situé au milieu de l'écran: la barre en dessous du chrono initialement bleue ("Start") passe alors au blanc ("Running..."), signe du début de la mesure de vitesse! Vous devez alors bien rester stabilisé à la vitesse voulue pendant 3 secondes, temps au bout duquel la mesure prendra fin, la barre repassant alors au bleu ("Ended").

Lisez le bilan de vitesse qui s'affiche alors dans la partie basse de l'écran, il vous donnera la vitesse réelle (GPS) moyenne calculée sur les 3 secondes de la mesure.

Puis appuyez sur le chrono, l'application  se ré-initialisera pour une autre mesure (barre bleue "Start").

 

Attention: Ce type de mesure n'est pas enregistré en mémoire: il faudra donc bien penser aussitôt la mesure finie ou à mémoriser les résultats (vous pouvez par exemple les noter sur une feuille), ou à en effectuer un screenshot. 

 

F) Etalonnage régime

 

Rendez vous dans l’écran Perfs (l'écran principal), et tout en haut de l'écran, sélectionnez:

- l'onglet r (= Etalonnage régime)

- la voiture que vous voulez utiliser (clic court pour les faire défiler, clic long pour sélectionner celle voulue)

 

Stabilisez vous à 3000 rpm sur le rapport de boite renseigné dans la fiche Voiture pour les mesures de puissance (2ème ou 3ème), puis appuyez sur le chrono situé au milieu de l'écran: la barre en dessous du chrono initialement bleue ("Start") passe alors au blanc ("Running..."), signe du début de la mesure! Vous devez alors bien rester stabilisé à 3000 rpm sur le rapport de boite adéquat pendant 3 secondes, temps au bout duquel la mesure prendra fin, la barre repassant alors au bleu ("Ended").

Lisez le bilan d'étalonnage régime qui s'affiche alors dans la partie basse de l'écran, il vous donnera une série d'informations calculées sur les 3 secondes de mesure, dont bien sûr le rapport de boite calculé.

Si vous êtes satisfait de votre étalonnage régime, alors appuyez sur le chrono (la barre reste bleue mais repasse en état "Start") puis sélectionnez l'onglet "P" (pour Puissance): vous êtes alors prêt à réaliser vos mesures de puissance! 

EN revanche, si vous ne l'êtes pas (mauvaise stabilisation de la vitesse pendant les 3 secondes de mesure), appuyez simplement sur le chrono (la barre reste bleue mais repasse en état "Start") puis refaites en un autre dans la foulée, en veillant à mieux vous stabiliser. 

 

Attention: Le rapport de boite calculé suite à un étalonnage régime est systématiquement enregistré en mémoire, et il "écrase" donc l'ancienne valeur qui s'y trouvait: il faudra donc bien penser si vous n'êtes pas satisfait de votre étalonnage régime ou à en refaire un autre dans la foulée, ou à remettre dans la fiche Voiture une valeur de rapport de boite qui vous parait plus conforme à la réalité (celle fournie dans la base de données Autos de PerfectPower par exemple). 

 

G) Mesure des pertes

 

Rendez vous dans l’écran Perfs (l'écran principal), et tout en haut de l'écran, sélectionnez:

- l'onglet p (= Mesure des pertes)

- la voiture que vous voulez utiliser (clic court pour les faire défiler, clic long pour sélectionner celle voulue)

 

Stabilisez vous à une vitesse réelle (vitesse GPS affichée en haut de l’écran Perfs) comprise entre la vitesse de début de mesure des pertes que vous avez renseignée dans le Setup et cette vitesse + 10 km/h, puis appuyez sur le chrono situé au milieu de l'écran.

La barre en dessous du chrono initialement bleue ("Start") passe alors au vert ("Go!"): mettez vous aussitôt en roue libre en débrayant, l’application repérera le moment précis de franchissement de la vitesse de début de mesure des pertes renseignée dans le Setup, et le chrono s’enclenchera immédiatement (barre blanche "Running..."). 

Restez ensuite en roue libre pendant toute la durée de mesure des pertes paramétrée dans le Setup (mini 5 s et maxi 15 s), ce qui sera réalisé lorsque la barre redeviendra bleue ("Ended").

Un bilan de mesure s'affiche alors dans la partie basse de l'écran, qui vous donnera les informations essentielles de votre mesure. Puis appuyez sur le chrono, l'application se ré-initialisera pour une autre mesure (barre bleue "Start").

 

Attention: Ce type de mesure n'est pas enregistré en mémoire: il faudra donc bien penser aussitôt la mesure finie ou à mémoriser les résultats (vous pouvez par exemple les noter sur une feuille), ou à en effectuer un screenshot. 

 

Conclusion

 

Voilà, ce guide rapide se termine ici.

Comme vous pouvez le constater, bien utiliser PerfectPower n’est pas très compliqué, ce qu’il faut c’est d’abord bien retenir cette démarche-type en 4 points, et ensuite l'appliquer avec rigueur. 

Cependant attention: comme son nom l’indique, ce guide est un guide rapide qui en synthétisant les quatre premiers chapitres vous permet de pouvoir rapidement faire des mesures avec PerfectPower, MAIS il n’a pas vocation à remplacer le vrai guide (huit chapitres), et il reste énormément de choses que vous pourriez avoir besoin de connaitre pour vraiment maitriser PerfectPower  (comme réaliser une séance-type de mesure -chapitre V-, accéder à / exploiter vos résultats -chapitre VI-, utiliser le simulateur de performances -chapitre VII-, ou encore utiliser le lap timer sur circuit -chapitre VIII-) ==> Vous savez ce qu’il vous reste à faire, dès que vous aurez un peu de temps de libre!

 

 

 

I) Paramétrage de l'application (Setup)

 

Le paramétrage de l'application se fait dans l’écran Setup, accessible en appuyant sur l’icône Setup située dans l’écran principal (icône du milieu, la 3ème sur 5).

 

Vous devez effectuer tous les paramétrages voulus (selon type de mesure) de haut en bas, soit:

- le choix des unités / couleurs (tous types de mesure)

- le choix des paramètres de puissance (norme de correction, conditions météo, mode de calcul des pertes)

- le choix des paramètres de simulation de performances (temps de changement des rapports)

- le choix des paramètres d'accélérations (vitesse de fin / type d'arrêt de mesure)

- le choix des paramètres de reprises (rapport de boite engagé, vitesse de début et de fin)

- le choix des paramètres de freinage (vitesse de début)

- le choix des paramètres de mesure des pertes (vitesse de début, durée de mesure)

 

Toutes les explications nécessaires sont déjà données dans l’application, vous avez juste à les suivre. Cependant, des précisions utiles vont vous être données dans ce chapitre. 

 

Remarque 1: Seuls les paramétrages correspondant aux types de mesures que l'on souhaite réaliser sont bien sûr à effectuer! De plus, bien souvent ces paramètres sont un simple choix préférentiel que l'on fait en général une fois pour toutes dès la première utilisation (unités / couleurs en particulier). Seules les conditions météo pour les mesures de puissance sont véritablement à paramétrer à CHAQUE séance. 

 

Remarque 2: En réalité, grâce à la fonction de re-calcul des mesures de puissance offerte par PerfectPower (chapitre VI-2), il n’est PAS indispensable de faire le paramétrage complet du Setup AVANT une séance de mesure de puissance: vous pouvez très bien faire d’abord votre séance avec un paramétrage incomplet, puis terminer ensuite ce paramétrage APRES la séance à tête reposée, et enfin faire recalculer toutes les mesures effectuées avec ce nouveau paramétrage!

En revanche, le choix du mode de calcul des pertes reste indispensable AVANT une séance, ce paramètre ne pouvant être proposé au re-calcul de mesure.  

 

0) Code version 

 

A la première utilisation de PerfectPower, vous devez choisir votre version: publique ou Digiservices. Cela se fait en rentrant dans le champ "Code version" un code correspondant à votre version:

 

- 777 pour la version publique

- Un code secret pour la version Digiservices (partenaire de PerfectPower) que j'ai attribué par mail groupé aux 38 centres du groupe

 

Remarque 1: Les différences entre la version publique et Digiservices ne concernent (au moins pour l'instant) que des aspects graphiques, avec en particulier la présence d'un logo spécifique à chaque version. Les aspects techniques sont eux strictement inchangés entre les deux versions. C'est en effet une volonté absolue de PerfectPower de "tirer vers le haut" les amateurs en leur offrant une version de pointe et de même niveau que celle livrée à des professionnels, et cela restera ainsi tant que les utilisateurs s'en montreront dignes (par exemple en lisant le guide avant toute utilisation comme tout vrai professionnel).

 

Remarque 2: EN réalité, il n'est pas indispensable de faire ce choix de version, et l'application fonctionnera exactement de la même façon, que vous ayiez ou non validé une version... En revanche, si vous ne faites pas ce choix, l'application ne saura pas quel type d'utilisateur vous êtes, et vous ne disposerez donc pas du logo "PerfectPower" ou "Digiservices" (selon version) sur vos graphiques.

 

Remarque 3: Un système de ré-initialisation de version a été crée directement dans l'application pour permettre de changer sa version à tout moment. Bien sûr, il n'y a actuellement aucune raison de vouloir le faire (sauf à devenir un représentant Digiservices... ou au contraire à ne plus l'être!), mais ce système a été crée en prévision de la création de plusieurs versions dans les prochains mois (selon l'utilisation-ou non- d'un récepteur GPS externe qui permettra l'accès à des fonctions inédites), mais aussi d'un système de sécurisation avec enregistrement de chaque utilisateur.

Il suffit de faire sept clics longs successifs sur l'icône Setup située dans l'écran principal (icône du milieu, la 3ème sur 5), et vous reviendrez automatiquement en état de version initial, c'est à dire... sans version! Il vous suffira alors de faire votre choix de version comme la première fois, mais en saisissant le nouveau code voulu. 

 

1) Unités / Couleurs

 

Appuyez sur Unités / Couleurs.

Une liste de neuf grandeurs physiques s’affiche, vous devez pour chacune d’elle choisir son unité (métrique ou anglo-saxonne en général), en sélectionnant l'unité voulue.

En dessous de ces neufs grandeurs physiques, trois boutons vous sont proposés pour choisir la couleur du fond (noir ou blanc) et des courbes de puissance & couple et accélération & vitesse (blanc / rouge / vert / bleu) des graphiques de puissance et d'accélérations. Appuyez sur ces boutons jusqu'à sélection de la couleur voulue. 

Une fois toutes les unités / couleurs choisies, retournez à l'écran Setup en appuyant sur la touche BACK.

 

2) Puissance 

 

A) Norme de correction


Appuyez sur Norme de correction, et choisissez votre norme de correction parmi les cinq proposées (vous pouvez cependant choisir de ne pas en utiliser). Des indications sont affichées à l’écran pour vous aider dans votre choix. Une fois la norme de correction choisie, retournez à l’écran Setup en appuyant sur la touche BACK.

 

Remarque 1: Les trois rôles majeurs de la norme de correction sont:

- Définir un standard météo bien précis

- "Ramener" les résultats de puissance et de couple mesurés pour un moteur donné à ceux que ce moteur délivrerait dans le standard météo défini grâce à une formule de correction...

- Afin de permettre une égalisation des résultats de mesure dans différentes conditions météo!

 

Remarque 2: Ne négligez JAMAIS l'influence des conditions météo -et donc de la norme de correction- sur les résultats! C'est une erreur typique chez les débutants ou amateurs non spécialistes. A contrario, vous ne verrez JAMAIS un professionnel ou un amateur spécialiste mesurer les performances d'un moteur sans en choisir une...

Il est donc vivement recommandé d’en choisir une pour les résultats les plus justes, et PerfectPower vous recommande la norme DIN qui a fait la preuve de son étonnante efficacité lors de deux études Scientifiques sérieuses (Californie et Brésil), et sur des milliers de mesure faites par votre serviteur depuis 1990... 

 

B) Conditions météo

 

Appuyez sur Conditions météo, et rentrez les conditions météo actuelles de votre lieu de mesure: pression, température, et humidité. Une fois les conditions météo rentrées, retournez à l’écran Setup en appuyant sur la touche BACK.

 

Remarque 1: La saisie des conditions météo est INDISPENSABLE: en effet, celles-ci ne sont pas seulement nécessaires à la correction des résultats évoquée précédemment sur conditions météo selon une norme, mais elles le sont aussi au calcul dynamique de la résistance de l'air pendant les mesures!   

 

Remarque 2: PerfectPower peut récupérer pour vous toutes ces données auprès de la station météo la plus proche de l’endroit où vous êtes par un simple appui sur le bouton Récupération automatique. Attendez bien la fin de cette récupération automatique (25 secondes maxi) pour vous assurer qu’elle s’est bien déroulée.

En cas de succès, un bulletin d’information vous sera délivré en bas de l’écran, et vous indiquera votre localisation GPS (latitude, longitude, altitude), le nom de la station météo la plus proche donatrice des conditions météo, et quelques informations annexes.

 

Remarque 3: Attention, il faut attendre quelques secondes en écran Perfs que la réception GPS soit solidement établie avant de vous rendre en écran Setup faire la récupération automatique des données météo! En effet, le GPS étant coupé dès la sortie de l'écran Perfs pour économiser la batterie, les infos GPS utilisées pour la récupération automatique des données météo sont reprises de l'écran Perfs, ce qui ne peut marcher que si elles existent... 

 

Remarque 4: En réalité, la pression renvoyée par les stations météo est une pression ramenée au niveau de la mer (nommée QNH), alors que la pression à prendre en compte dans PerfectPower est une pression locale à l’altitude où l’on se trouve (nommée QFE): PerfectPower effectue bien sûr une correction altimétrique pour transformer le QNH récupéré auprès de la station météo en le QFE utile pour PerfectPower, de sorte que vous n'avez absolument aucune correction à faire.

 

C) Mode de calcul des pertes

 

Appuyez sur Mode de calcul des pertes, et choisissez le mode de calcul des pertes que vous voulez utiliser parmi les deux proposés ("Calcul sur paramètres" et "Mesure en roue libre"). Des indications sont affichées à l’écran pour vous aider dans votre choix. Une fois le mode de calcul des pertes choisi, retournez à l’écran Setup en appuyant sur la touche BACK. 

 

Remarque 1: Si vous choisissez le mode de calcul des pertes par mesure en roue libre, vous devrez également paramétrer la durée de mesure des pertes (mini 5 s et maxi 15 s)

 

Remarque 2: Bien que les indications indispensables au choix du mode de calcul des pertes soient affichées à l'écran dans l'application, des informations complémentaires vont vous être données dans ce guide, car ce choix a une importance certaine dans la fiabilité des résultats moteur... 

 

Mode 1: Calcul des pertes sur paramètres

 

Ce mode est le mode standard, celui qui présente le meilleur compromis fiabilité de résultats / facilité d'usage. 

Dans ce mode, le calcul des pertes se fait par calcul dynamique pendant la mesure sur base de lois physiques et des paramètres saisis dans la fiche Voiture (en particulier le S.Cx et la masse).

 

Les avantages de ce mode sont au nombre de quatre:

- La fiabilité de résultats est excellente pour la majorité des voitures (celles d'origine ou proches de l'origine)

- Il ne nécessite pas de rester en roue libre à la fin de la mesure

- Il ne nécessite pas une route de pente constante

- Il permet de mesurer 100% des voitures (boites manuelles ET boites automatiques)

 

Pour trois inconvénients:

- Il impose le moyennage des mesures dans les deux sens de la route si celle-ci n'est pas parfaitement plate (presque toujours le cas en pratique...)

- Il impose de bien renseigner précisément TOUS les paramètres de la fiche Voiture (en particulier S.Cx et masse)

- Malgré cela, la fiabilité de résultats peut être légèrement altérée avec des voitures fortement préparées (en particulier sur les pneumatiques et éléments de transmission), de maximum 2% normalement

 

Mode 2: Calcul des pertes par mesure en roue libre

 

Ce mode est un mode alternatif typiquement utilisé au banc à rouleaux!

Dans ce mode, les pertes (seulement celles de type "passif" en réalité) ne sont pas calculées mais mesurées dans une phase dite "de roue libre" à réaliser une fois la mesure proprement dite terminée, en se mettant en roue libre (en débrayant) pendant un temps à paramétrer également (champ "Durée de mesure (s)", mini 5 s et maxi 15 s).

 

Les avantages de ce mode sont au nombre de trois:

- La fiabilité de résultats est maximale pour toutes les voitures... mesurables dans ce mode! (boites automatiques exclues...)

- Il ne nécessite pas de paramétrer le S.Cx dans la fiche Voiture (paramètre parfois difficile voire impossible d'accès)

- Il permet de compenser les effets d'une éventuelle pente de route... mais seulement si cette pente est constante sur toute la mesure!

 

Pour également trois inconvénients:

- Il impose une route de pente constante, ou plus exactement une route où la pente moyenne sur la zone de mesure "pleine charge" est égale à la pente moyenne sur la zone de décélération en roue libre (rarissime en pratique...). Bien sûr, une route parfaitement plate est idéale, mais... c'est également rarissime en pratique!

- La majorité des voitures en boite automatique sont tout simplement immesurables dans ce mode (impossibilité de se mettre en roue libre...)!

- Il nécessite de rester 5 à 15 s (selon durée paramétrée) en roue libre à la fin de la mesure, ce qui nécessite une certaine longueur de route... 

 

Synthèse: Quel est le meilleur mode?

 

Disons le tout net: il est impossible d'affirmer une réponse unique, qui serait valable dans tous les cas de figure! Car ça dépend bien évidemment de trois éléments:

- Votre type de voiture (surtout le type de boite...)

- Les données dont vous disposez pour votre voiture (S.Cx surtout)

- Le type de routes auquel vous avez accès

 

Tous les éléments vous ont été donnés dans ce chapitre, c'est à vous de faire votre choix en fonction de ces éléments. Cependant, voici un plan synthétique qui va grandement vous aider:

 

Privilégiez le mode 1 (calcul des pertes sur paramètres) dans les deux cas de figure suivants:

- Votre voiture est en boite manuelle, vous en connaissez le S.Cx, mais vous ne pouvez pas avoir accès à des routes parfaitement plates -ou de pente constante- et longues (cas de loin le plus fréquent!).

- Votre voiture est en boite automatique (en fait, là vous n'avez pas le choix!)

 

Privilégiez le mode 2 (calcul des pertes par mesure en roue libre) dans les deux cas de figure suivants:

- Votre voiture est en boite manuelle, et vous pouvez avoir accès à des routes parfaitement plates -ou de pente constante- et longues (quelle chance!)

- Votre voiture est en boite manuelle, et vous n'en connaissez pas le S.Cx

 

Bien sûr, quelque soit le mode choisi, il faut ensuite veiller à faire au mieux, en respectant le plus possible les contraintes de chaque mode!

Par exemple, choisir le mode 1 vous oblige à moyenner les résultats de vos mesures dans les DEUX sens de la route si celle-ci n'est pas parfaitement plate, ET à renseigner tous les paramètres et en particulier le S.Cx avec la meilleure précision!

Inversement, choisir le mode 2 vous oblige à choisir une route le plus possible de pente constante (une route parfaitement plate étant évidemment l'idéal), mais même si vous la trouvez, cela ne doit pas vous inciter à ne réaliser qu'une seule mesure: faites en au moins deux (ne serait-ce que pour confirmer la validité du premier résultat), et moyennez les pour valider vos résultats avec la meilleure précision possible! Le sens de route n'a pas vraiment d'importance dans ce cas de figure, sauf s'il y a du vent: dans ce cas, faites les mesures dans les deux sens -si possible-! 

 

Personnellement, je privilégie le mode 1, surtout parce que c'est un mode universel où je suis certain de pouvoir mesurer 100% des voitures produites sur la planète (je n'aime pas la notion de voitures "exclues"...), et aussi bien sûr parce que la précision des résultats moteur reste excellente dans ce mode pour la majorité des voitures, grâce aux résultats de mes propres campagnes d'essais (Février et Décembre 2016) qui m'ont permis de calculer avec précision les coefficients "moyens" de loi de pertes pour les trois types de transmission (traction, propulsion, intégrale). ET j'ai bien sûr vérifié l'égalité des résultats dans ces deux modes (à moins de 1%) en moyenne de quatre mesures dans les deux sens avec les voitures utilisées pour mes campagnes d'essai... 

Cependant, je reconnais que le mode 2 est extrêmement attractif, de par la possibilité qu'il offre de pouvoir mesurer "en live" les pertes "passives" (comme le font la majorité des bancs à rouleaux), et je pense bien que je l'utiliserais systématiquement s'il n'excluait pas certaines voitures (en boite automatique, légion aux USA...)! J'ai d'ailleurs remarqué que les professionnels utilisant PerfectPower adoptaient presque tous ce mode! 

EN conclusion, c'est vraiment à chacun de faire son choix selon ses goûts et ses possibilités, mais je suis certain que toutes les informations données dans ce chapitre vous donneront une vision claire des choses et vous aideront à faire le meilleur choix!

 

3) Simulateur de performances

 

Appuyez sur Simulateur de performances, et choisissez le temps de changement des rapports que vous estimez être le plus réalise dans la conduite de votre voiture. Une fois ce temps choisi, retournez à l’écran Setup en appuyant sur la touche BACK. 

 

Remarque 1: Le paramétrage des reprises dans le simulateur de performances se fait en fait dans le menu "Reprises" un peu plus bas.

 

Remarque 2: D'autres paramétrages seront ajoutés dans de futures versions (angle de pente, présence de vent, sol sec/mouillé, etc...)

 

4) Accélérations

 

Appuyez sur Accélérations, et choisissez:

- La vitesse de fin de vos mesures d'accélération

- D'activer ou non le mode d'arrêt de la mesure à cette vitesse

Une fois ce paramétrage réalisé, retournez à l’écran Setup en appuyant sur la touche BACK. 

 

5) Reprises

 

Appuyez sur Reprises, et choisissez:

- Le rapport de boite engagé

- La vitesse de début

- La vitesse de fin

Une fois ce paramétrage réalisé, retournez à l’écran Setup en appuyant sur la touche BACK. 

 

Remarque 1: C'est bien sûr le rapport de boite engagé au début de la reprise qui doit être sélectionné. Par exemple, si vous désirez faire un 60-160 en 2/3/4, il faut rentrer le rapport 2.

 

Remarque 2: EN réalité, ces trois paramètres de reprise sont également utilisés par... le simulateur de performances! 

 

6) Freinage

 

Appuyez sur Freinage, et choisissez la vitesse de début de freinage. Une fois cette vitesse saisie, retournez à l’écran Setup en appuyant sur la touche BACK. 

 

7) Mesure des pertes

 

Appuyez sur Mesure des pertes, et choisissez:

- La vitesse de début de mesure des pertes

- La durée de mesure des pertes

Une fois ce paramétrage réalisé, retournez à l’écran Setup en appuyant sur la touche BACK. 

 

 

 

II) Paramétrage de la fiche Voiture

 

Le paramétrage de la fiche Voiture se fait dans l’écran Voitures, accessible en appuyant sur l’icône Voitures située dans l’écran principal (4ème icône sur 5). 

  

1) Créer une voiture

 

Après appui sur l’icône Voitures, la liste des voitures enregistrées s’affiche à l'écran. Elle est évidemment vide à la première utilisation.

Vous devez sélectionner la voiture voulue en cliquant sur sa rangée, ou sur la rangée + si vous voulez créer une nouvelle voiture. Vous accédez alors à sa fiche, qu’il vous faudra remplir intégralement. Une fois remplie, enregistrez les informations saisies en appuyant sur le bouton "ENREGISTRER" (important!) et retournez à l'écran Voitures en appuyant sur la touche BACK.

 

2) Remplir sa fiche Voiture

 

Une fiche Voiture se compose de douze paramètres:

- Deux concernant la voiture en elle-même (modèle, description)

- Dix concernant les mesures de puissance

 

La constitution d'une fiche Voiture à PerfectPower n'est donc vraiment nécessaire que pour les mesures de puissance: en effet, les mesures d'accélération n'ont besoin d'aucune donnée extérieure (tout est directement mesuré par l'application), et le paramétrage des mesures de reprises et de freinage se fait en écran Setup (chapitres I-5 et I-6).

 

Cependant, il est vivement conseillé de remplir intégralement une fiche Voiture dès sa création, déjà par professionnalisme, et ensuite parce que même si les mesures de puissance ne sont pas votre objectif prioritaire, vous en ferez très certainement quand même (et vous avez bien raison!).

 

Pour réaliser des mesures de puissance à PerfectPower, vous aurez donc besoin de renseigner les dix paramètres suivants (dont certains sont composés de plusieurs champs):

- Masse voiture

- Cylindrée moteur

- Transmission

- Dimension des pneus

- Rapports de boite

- Rapport de pont

- S.Cx

- Rapport de boite engagé (choix utilisateur)

- Régime mini (choix utilisateur)

- Régime maxi (choix utilisateur)

 

PerfectPower vous offre deux voies pour remplir votre fiche Voiture:

Base de données Autos PerfectPower  

- Bases de données Internet

 

Et PerfectPower vous offre deux techniques (également utilisées au banc à rouleaux) vous permettant de faire calculer par l'application les rapports de boite & pont et le S.Cx (ce qui évite d'avoir à les paramétrer manuellement):

- Calcul des rapports de boite par étalonnage régime (à 3000 rpm)

- Mode de calcul des pertes par mesure en roue libre

 

En définitive, PerfectPower vous donne tous les moyens pour pouvoir paramétrer vous-même et facilement les fiches de vos autos!  

 

Remarque 1: En réalité, grâce à la fonction de re-calcul des mesures de puissance à PerfectPower (chapitre VI-2), il n’est PAS indispensable de faire le paramétrage complet de la fiche Voiture AVANT une séance de mesure de puissance: vous pouvez très bien faire d’abord votre séance avec un paramétrage incomplet, puis terminer ensuite ce paramétrage APRES la séance à tête reposée, et enfin faire re-calculer toutes les mesures effectuées avec ce nouveau paramétrage!

Cependant ATTENTION: Il existe 6 paramètres à renseigner OBLIGATOIREMENT dès le départ si vous voulez faire des mesures de puissance, et leur repérage est aisé: ils sont signalés en rouge! Ces paramètres sont: la cylindrée moteur, le type de transmission, la dimension des pneus, le nombre de vitesses, le rapport de boite engagé, et le régime mini.

En effet, ces paramètres ont volontairement été bloqués dans la fonction de re-calcul des mesures de puissance parce qu'ils sont facilement accessibles à tout le monde y compris les plus novices en automobile, sans compter que certains sont du choix même de l'utilisateur. 

 

Remarque 2 (important): C'est l'appui sur le bouton "ENREGISTRER" situé en bas de la fiche Voiture qui valide l’enregistrement de toutes les données saisies. Assurez vous cependant d'avoir bien refermé le clavier (appui sur "Terminé") AVANT d'appuyer sur le bouton "Enregistrer", car c'est la fermeture du clavier qui conditionne prioritairement la validation des données saisies dans les différents champs.

Veuillez noter que les règles de validation d'un champ sont les suivantes:

- Les champs textuels (modèle, description) doivent contenir entre 3 et 20 caractères alphanumériques

- Les champs numériques pour nombre entiers ne doivent contenir que des nombres entiers non nuls, et ceux-ci doivent être cohérents (toute valeur hors norme sera rejetée)

- Les champs numériques pour nombres décimaux peuvent contenir des nombres décimaux ou entiers non nuls, avec un point pour les décimaux (virgules interdites), et ceux-ci doivent être cohérents (toute valeur hors norme sera rejetée)

Ainsi, si vous constatez que des données n’ont pas été validées lors de la fermeture du clavier, c’est parce qu’elles n’étaient pas correctes, provoquant leur rejet par PerfectPower. 

 

Remarque 3: Pour ne pas risquer de saturer la mémoire interne de votre smartphone, le nombre de voitures est limité à 20.

 

A) Informations sur les 10 paramètres de la fiche Voiture (puissance)

 

1) Masse voiture

 

C'est la masse de la voiture seule (sans passagers).

 

Remarque 1: Les poids donnés dans la base de données PerfectPower sont les poids de la voiture seule, avec tous les pleins faits. Ils correspondent au standard de pesée DIN. Ce sont des poids constructeur (repérés par la lettre C), parfois complétés de poids mesurés (repérés alors par la mention MR pour "Maxi revues", AM pour "Auto Moto", ou PP pour "Pesée PerfectPower").

Note: Le poids constructeur est indiqué sur la carte grise en case G1 "Poids à vide national".

 

Remarque 2: Vous constaterez que les poids mesurés sont presque toujours supérieurs aux poids constructeurs (de 30 kg en moyenne), mais ce sont les plus fiables, puisque ces poids sont ceux de voitures d’essai pesées sur des balances précises au kg près. C'est donc à eux que vous devez vous fier prioritairement. 

- Si le poids mesuré (MR, AM, ou PP) est disponible, prenez le en référence.

- Si seul le poids constructeur (C) est disponible, prenez en référence le "poids constructeur (C) + 30 kg" afin d'avoir le plus de probabilité de "tomber" au plus juste. 

 

Remarque 3: Pensez à bien prendre en compte la quantité d’essence dans votre voiture au moment des mesures par rapport à celle présente lors de sa pesée (le plein pour tous les poids de la base de données PerfectPower), pour une précision maximale de résultats. 

Exemple (avec une voiture essence): Votre réservoir fait 60 L, vous mesurez avez le quart du plein soit 15 L. Il vous manque donc 45 L par rapport au plein, soit 45 * 0,75 (densité du SP 95/98) = 33,75 kg arrondis à 34 kg. Il vous faudra donc enlever 34 kg au poids PerfectPower ou constructeur...

 

Remarque 4: L'idéal est de peser sa voiture sur une balance de précision (1 kg / tonne). 

Si vous êtes en région Parisienne, PerfectPower peut peser votre voiture sur sa balance professionnelle 4 plateaux certification NIST -précision 0,1%- pour 15 euros.

Toutes infos ici: Pesée sur balance PerfectPower

 

Remarque 5: La masse est un paramètre capital pour des mesures de puissance fiables. Il n'est pas nécessaire d'être précis au kg près, mais à 10 kg près, OUI. Retenez la règle approximative suivante: 10 kg d'erreur sur la masse entrainent une erreur de mesure de la puissance et du couple d'environ 1%.

 

1+) Masse additionnelle

 

C'est la masse du conducteur et des éventuels passagers / bagages / outils présents dans la voiture pendant les mesures. 

 

2) Cylindrée moteur

 

C'est la cylindrée du moteur.

 

Remarque: Veuillez noter qu'il s'agit d'une véritable donnée de calcul à renseigner impérativement: elle permet de calculer au mieux les pertes par inerties (rotatives en majorité) dues aux pièces en mouvement dans le moteur. 

 

3) Transmission

 

C'est le type de transmission de la voiture (traction, propulsion, ou intégrale).

 

Remarque: C'est une donnée importante puisqu'elle permet à PerfectPower d'effectuer le calcul très précis des pertes de type "alpha C" (proportionnelles au couple transmis), majoritaires dans la transmission. Le calcul de ces pertes est basé sur des coefficients issus des résultats de recherche de Citroën Sport (1997) et l'INRETS (2005) sur plusieurs types de voitures / transmissions, et corroborés par des résultats de comparaisons bancs moteur / banc à moyeux (Rototest Research Institute).

 

4) Dimension des pneus

 

C'est la dimension des pneus montés sur votre voiture, pour les roues motrices.

 

Remarque: Pour les quatre roues motrices, en cas de monte différente AV/AR, prenez toujours la dimension des pneus AR. 

 

5) Rapports de boite

 

Ce sont les rapports de démultiplication de tous les rapports de la boite de vitesse (7 maximum).

 

Remarque 1: Les valeurs sont calculées dans le sens "pignon mené / pignon menant".

 

Remarque 2: PerfectPower propose deux méthodes de paramétrage des rapports de boite:

- par étalonnage régime (à 3000 rpm)

- par saisie manuelle

La première méthode présente le triple avantage d'être plus sûre, plus précise, et de ne pas nécessiter le paramétrage manuel (et donc la connaissance) des rapports de boite. C'est la méthode de référence à PerfectPower, et c'est également celle qui est systématiquement utilisée au banc à rouleaux.

La seconde méthode présente l'unique avantage de pouvoir paramétrer manuellement les rapports de boite sans effectuer d'étalonnage régime, mais encore faut-il les connaitre avec certitude... 

 

A) Calcul des rapports de boite par étalonnage régime (à 3000 rpm)

 

C'est la procédure la plus sûre et la plus précise pour déterminer ses rapports de boite!

Sûre parce que cette procédure mesure directement le rapport total de transmission (= rapport de boite * rapport de pont) d'une voiture sur un rapport de boite donné, sans avoir à saisir ses rapports de boite et de pont dont l'expérience montre qu'ils sont non seulement souvent difficiles à trouver, mais encore plus difficiles à trouver justes (sans compter que certains modèles disposent de plusieurs boites de vitesses)... 

Précise parce que le rapport total de transmission mesuré prend en compte l'inévitable marge d'erreur de +- 2% sur la circonférence réelle de roulement des pneus (dépendant du trio "dimensions réelles / niveau d'usure / pression & température des pneus"), ce qui n'est pas le cas lors d'une procédure de saisie manuelle des rapports de boite / pont... 

Elle n'est véritablement à effectuer que sur le rapport de boite sur lequel vous ferez vos mesures de puissance (la 2ème ou la 3ème), mais ceux utilisant le simulateur de performances pourront la répéter pour tous les autres rapports de boite (7 maximum).

 

Pour la mettre en oeuvre, suivez les instructions données au chapitre IV-2-F.

 

Remarque 1: ATTENTION: Les rapports de boite calculés par étalonnage régime le sont pour le rapport de pont renseigné!

Du coup, si celui-ci est faux, alors les rapports de boite calculés par étalonnage régime le seront aussi, MAIS cela n'a absolument aucune importante puisque c'est seulement le rapport total (= rapport de boite * rapport de pont) qui compte, et lui sera toujours bon lorsque vous effectuerez un étalonnage régime! 

De plus, même si le rapport de pont renseigné est bon, les rapports de boite calculés pourront différer dans une marge de +- 2% des rapports de boite réels, à cause justement de la marge d'erreur de +- 2% sur la circonférence réelle de roulement des pneus... 

Mais encore une fois, tout cela n'a absolument aucune importance puisque le véritable but de la procédure d'étalonnage régime n'est pas de calculer des rapports de boite 100% exacts, mais de déterminer l'exact rapport total de transmission (qui correspond au rapport vitesse moteur / vitesse roues) qui est le SEUL paramètre qui compte en calculant des rapports de boite équivalents associés à un rapport de pont donné et prenant en compte la circonférence réelle de roulement des pneus (ce qui annule justement la marge d'erreur de +- 2% faite sur son calcul), et à PerfectPower comme au banc à rouleaux elle y parvient avec une précision maximale! 

==> Ainsi, tous les calculs PerfectPower sont donc d'une précision maximale en puissance, couple, et régimes avec la procédure d'étalonnage régime, sans que vous ayiez à vous soucier ni des valeurs de rapport de boite calculées lors de cet étalonnage régime, ni du rapport de pont que vous pouvez sans soucis mettre à la valeur arbitraire de 4 (ou laisser à sa valeur par défaut de 3,937).

 

Remarque 2: Il est aussi possible à PerfectPower d'effectuer un étalonnage régime manuel (c'est à dire en saisissant manuellement les vitesse réelles relevées à 3000 rpm) en utilisant l'option Calcul des rapports de boite décrite au chapitre II-2-B.

 

B) Paramétrage des rapports de boite par saisie manuelle

 

Il suffit juste de paramétrer les rapports de boite de votre voiture... mais il faut bien sûr les connaitre avec certitude! Heureusement, PerfectPower vous offre la possibilité de les vérifier en utilisant l'option Calcul des rapports de boite décrite au chapitre II-2-B.

 

Remarque 1: Veuillez noter que le paramétrage manuel des rapports de boite n'est pas une méthode aussi précise que la procédure d'étalonnage régime décrite précédemment, pour la raison suivante: il existe une marge d'erreur de +- 2% sur le calcul de la circonférence réelle de roulement des pneus en raison des variations dues au trio "dimensions réelles / niveau d'usure / pression & température des pneus", et ce alors même que le calcul PerfectPower de la circonférence de roulement est déjà un calcul "réel" (identique à celui réalisé par les constructeurs) et non théorique prenant en compte l'affaissement du pneu sous charge et son réhaussement par effet de roulement, diminuant la marge d'erreur de +5% à +- 2% (valeurs empiriques moyennes reconnues par les constructeurs), mais ne pouvant en aucun cas l'annuler...

Ainsi, même avec des rapports de boite renseignés parfaitement exacts, vous devrez TOUJOURS:

- prendre en compte une marge d'erreur de +- 2% lors de la vérification de ces rapports de boite avec l'option de calcul des rapports de boite

- accepter une marge d'erreur de +- 2% sur les Cmax et les régimes mesurés (aucune incidence par contre sur la Pmax), que vous n'auriez pas avec la méthode d'étalonnage régime... 

 

Remarque 2: Cette procédure de vérification des rapports de boite n'est véritablement à effectuer que sur le rapport de boite sur lequel vous ferez vos mesures de puissance (la 2ème ou la 3ème), mais ceux utilisant le simulateur de performances pourront la répéter pour tous les autres rapports de boite (7 maximum).

  

6) Rapport de pont

 

C'est le rapport de démultiplication du pont / différentiel de la voiture.

 

Remarque 1: Les valeurs sont calculées dans le sens "pignon mené / pignon menant".

 

Remarque 2: Si vous ne le connaissez pas, paramétrez le à la valeur arbitraire de 4 (ou laissez le à sa valeur par défaut de 3,937), puis calculez les rapports de boite par étalonnage régime tel que décrit ICI

 

7) S.Cx

 

C'est la donnée aérodynamique "maitre" d'une voiture dans les calculs de résistance de l'air. Elle correspond au produit du coefficient de trainée (Cx) par la surface frontale du véhicule (S). Soit S.Cx = Cx * S. Les Anglophones parlent de Cd.A. Soit Cd.A = Cd * A.  

 

Remarque 1: Bien que le seul paramètre aérodynamique à prendre en compte pour les calculs PerfectPower soit le S.Cx, la base de données Autos de PerfectPower fournit également le Cx à titre d'informations, pour ceux s'intéressant aux qualités aérodynamiques "pures" de la voiture concernée.

 

Remarque 2: PerfectPower propose deux modes de calcul des pertes, qui rendent obligatoire ou facultatif le paramétrage du S.Cx:

- Calcul des pertes sur paramètres (paramétrage du S.Cx obligatoire)

- Calcul des pertes par mesure en roue libre (paramétrage du S.Cx facultatif)

Dans le premier mode, les pertes sont calculées dynamiquement pendant la mesure grâce à des lois physiques et aux paramètres saisis dans la fiche Voiture: ce mode impose donc le paramétrage du S.Cx.

Dans le second mode, les pertes (seulement celles de type "passif" en réalité) ne sont pas calculées mais mesurées: ce mode permet donc de ne pas avoir à paramétrer le S.Cx.

Le choix du mode de calcul des pertes se fait lors du paramétrage de l'application, et il a été décrit au chapitre I-2-C.

 

8) Rapport de boite engagé (choix utilisateur)

 

C'est le rapport de boite sur lequel vous ferez vos mesures de puissance, du régime mini au régime maxi renseignés plus bas. 

 

Conseil PerfectPower: Visez une durée de mesure au plus près possible de 10 secondes, ce qui correspond à des mesures en 2ème avec des voitures de puissance modérée, et en 3ème (voire en 4ème) avec toutes les autres.

Note: Cette durée de mesure est affichée dans les fiches de résultat de PerfectPower.

 

Remarque: Cette "règle des 10 secondes" définie par PerfectPower fonctionne parfaitement bien pour toutes les voitures, mais lorsqu'elle nécessite de mesurer en 3ème (voitures de puissance élevée), on peut être confronté à la difficulté de trouver une route de mesure suffisamment plate, lisse, longue et manoeuvrable pour pouvoir réaliser les mesures sur ce rapport ==> Vous pouvez dans ce cas choisir de ne pas suivre cette règle et de mesurer systématiquement en 2ème, mais vous devez impérativement savoir que si les mesures sur ce rapport marchent très bien pour la majorité des voitures et ont l'avantage de pouvoir être réalisées sur de courtes distances, elles ont aussi deux inconvénients: 

- La motricité peut être prise en défaut sur certaines voitures violentes et/ou dans de mauvaises conditions de mesure (route mouillée ou peu adhérente, mauvais pneus) ==> Les résultats seront sous-estimés de façon variable et n'auront donc aucune valeur ==> Vous devrez donc mesurer sur un rapport où la motricité est correcte, donc la 3ème, ou même la 4ème s'il le faut.

- La montée en régime relativement rapide sur ce rapport lisse naturellement les courbes de puissance et de couple, surtout avec un moteur turbo ==> Les couples maxi seront systématiquement sous-estimés et les régimes de couple maxi systématiquement sur-estimés sur tous les moteurs turbo en raison de la vitesse de montée en régime trop rapide par rapport à celle de la montée en pression du turbo sur ce rapport, et même les puissances maxi peuvent également être affectées (sous-estimées) même si dans une moindre mesure ==> Vous devrez donc plutôt mesurer en 3ème en moteur turbo pour valider vos "vrais" résultats moteur! 

Note (second point): Attention, mesurer en 2ème en moteur turbo ne donnera évidemment pas des résultats "faux" (l'application mesurera dans tous les cas ce que délivre réellement le moteur de votre voiture avec la même précision!), seulement, ces mesures en 2ème ne donneront pas des résultats directement comparables à ceux de bancs à rouleaux freinés raisonnablement ou aux données constructeur établies sur banc moteur en régime stabilisé, en raison de la vitesse de montée en régime très rapide sur ce rapport! Ce n'est qu'en 3ème que cette comparaison sera rendue possible grâce à la vitesse de montée en régime plus modérée... 

Et ne vous imaginez surtout pas que ce problème de différence de résultats en fonction de la vitesse de montée en régime n'existe pas au banc à rouleaux: bien au contraire, il y est même encore exacerbé en raison des différents types de bancs (freiné, non freiné, synchronisé ou pas, etc...) et des différences de sérieux dans le protocole de mesure, même si les fabricants de banc et les professionnels disposant d'un banc ne le crient pas sur tous les toits...

Toutes infos sur ce sujet à ce lien: Comparatif des résultats en 2ème et en 3ème avec une Audi S2 

  

9) Régime mini (choix utilisateur)

 

C'est le régime auquel commencera l'enregistrement des mesures de puissance, sur le rapport de boite renseigné plus haut. 

 

Conseil PerfectPower: Utilisez comme régime mini 2000 rpm en moteur essence et 1500 rpm en moteur Diesel (valeurs typiquement utilisées au banc à rouleaux). Idéalement, il faut écraser l'accélérateur à ce régime, ou un peu avant (ceci permet d'obtenir des courbes pleine charge du début à la fin). 

 

Remarque 1: Cette règle fonctionne parfaitement bien pour la majorité des voitures, mais vous pouvez l'adapter à vos besoins / conditions de mesure.

Par exemple, les voitures fortement préparées respirant mal à bas régime OU les voitures en boite automatique qui ne peuvent s'empêcher de rétrograder toutes seules même en mode manuel quand on écrase l'accélérateur à 1500 ou 2000 rpm pourront choisir un régime mini supérieur voire bien supérieur, comme 2500, 3000, voire 3500 rpm...  

 

Remarque 2: Sachez que ce paramètre n'est pas pris en compte dans les calculs de PerfectPower: il ne sert qu'à situer le début d'enregistrement de la mesure et à étalonner le graphique.

 

Remarque 3: Bien que ce ne soit pas indispensable, PerfectPower vous recommande de toujours utiliser le même régime mini (pour une voiture donnée bien entendu), et donc d'écraser l'accélérateur toujours au même régime -ou presque-. Les avantages sont les suivants:

- Lorsque vous comparerez des mesures (chapitre VI-3), toutes les courbes commenceront exactement en même temps. Dans le cas contraire, outre un désagrément visuel, cela fait rapidement amateur... 

- Lorsque vous moyennerez des mesures (chapitre VI-3), chacun des débuts de courbe des mesures "sources" correspondra bien à une phase "pleine charge", ce qui donnera un résultat moyenné parfaitement juste dès le régime mini. Dans le cas contraire, le début de courbe de la mesure moyennée sera faussé, ce qui est pour le moins dommage... 

Cependant, pour limiter le risque de tels désagréments (on ne peut hélas l'empêcher totalement...), PerfectPower interdit le moyennage de mesures n'ayant pas le même régime mini. La comparaison reste cependant possible.

 

10) Régime maxi (choix utilisateur)

 

C'est le régime auquel vous devrez stopper vos mesures de puissance, sur le rapport de boite renseigné plus haut.

 

Conseil PerfectPower: Utilisez comme régime maxi idéalement le rupteur en moteur essence et la zone rouge en moteur Diesel. 

 

Remarque 1: Cette règle fonctionne parfaitement bien pour la majorité des voitures, mais vous pouvez l'adapter à vos besoins / conditions de mesure.

Par exemple, les voitures essence aux rupteurs trop décalés vers le haut pourront choisir d'utiliser un régime maxi inférieur au rupteur, tout comme vous pouvez choisir de vous arrêter à la zone rouge en essence comme en Diesel pour économiser le moteur, ou encore de ne même pas atteindre la zone rouge si vous êtes en rodage: aucun problème, paramétrez juste dans l'application le régime maxi que VOUS choisissez!

Cependant, assurez vous quand même qu'il soit au moins égal au régime de puissance maxi, sinon vos courbes seront incomplètes et votre puissance maxi sous-estimée... 

 

Remarque 2: Sachez que ce paramètre n'est pas pris en compte dans les calculs de PerfectPower: il n'a été crée que pour donner un repère précis de fin de mesure à l'utilisateur! Ainsi, vous saurez systématiquement à combien vous avez poussé une mesure simplement en regardant la fiche de résultat correspondante.

 

Remarque 3: Bien que ce ne soit pas indispensable, PerfectPower vous recommande de toujours utiliser le même régime maxi (pour une voiture donnée bien entendu), et donc de toujours stopper vos mesures exactement au même régime -ou presque-. Les avantages sont les suivants:

- Lorsque vous comparerez des mesures (chapitre VI-3), toutes les courbes finiront exactement en même temps. Dans le cas contraire, outre un désagrément visuel, cela fait rapidement amateur... 

- Lorsque vous moyennerez des mesures (chapitre VI-3), chacune sera exploitée dans son intégralité pour le moyennage, ce qui donnera un résultat moyenné parfaitement complet, du régime mini au régime maxi. Dans le cas contraire, le régime maxi de la mesure moyennée sera obligé de "s'aligner" sur le régime maxi le plus faible des mesures "sources", ce qui donnera un résultat moyenné potentiellement privé de la toute fin de courbe, ce qui est pour le moins dommage... 

Cependant, pour limiter le risque de tels désagréments (on ne peut hélas l'empêcher totalement...), PerfectPower interdit le moyennage de mesures n'ayant pas le même régime maxi. La comparaison reste cependant possible.

 

Remarque 4: PerfectPower vous donne à titre indicatif la vitesse maxi correspondant au régime maxi que vous avez sélectionné, sur le rapport de boite sélectionné. Cette vitesse est affichée juste en dessous du champ "Régime maxi". 

 

B) Option: Calcul des rapports de boite

 

On accède à cette option en cliquant sur le bouton Calcul des rapports de boite situé en dessous du champ S.Cx. PerfectPower calcule alors toutes les vitesses à 1000 rpm & 3000 rpm & le régime maxi paramétré sur tous les rapports de boite, et vous offre également la possibilité de saisir manuellement la vitesse réelle à 3000 rpm sur n'importe quel rapport de boite, afin de faire calculer les rapports de boite correspondants.

 

Cette option permet donc de réaliser deux actions majeures:

- Vérifier la validité des rapports de boite renseignés dans la fiche Voiture (saisie manuelle des rapports de boite)

- Calculer les rapports de boite (après avoir effectué un étalonnage régime manuel)

 

Dans les deux cas, il vous faudra effectuer une mesure de vitesse sur route, en vous stabilisant à 3000 rpm sur le ou les rapports de boite voulus, et en suivant les instructions données au chapitre IV-2-E. Ceci correspond à un étalonnage régime manuel. 

Pour vérifier la validité des rapports de boite renseignés dans la fiche Voiture, vous devez simplement vérifier une égalité à +- 2% entre les vitesses calculées à 3000 rpm dans cette option de calcul des rapports de boite et celles mesurées sur route à 3000 rpm par étalonnage régime manuel, pour le ou les rapports de boite voulus. 

Pour calculer les rapports de boite, appuyez simplement sur le bouton Calcul des rapports de boite situé tout en bas dans l'option, après avoir renseigné toutes les vitesses mesurées sur route à 3000 rpm par étalonnage régime manuel dans les champs adéquats situés au dessus du bouton. PerfectPower calcule alors les rapports de boite correspondants, que vous pouvez lire en retournant dans la fiche Voiture en appuyant sur la touche BACK. Attention, n'oubliez pas d'enregistrer ces rapports de boite calculés en appuyant sur le bouton "ENREGISTRER" avant de quitter la fiche Voiture (si vous voulez les enregistrer bien sûr).

 

Dans tous les cas, une fois l'option de calcul des rapports de boite utilisée, retournez dans la fiche Voiture en appuyant sur la touche BACK.  

 

3) Sélectionner une voiture

 

La sélection d'une voiture se fait depuis l’écran Perfs en la faisant apparaitre par un clic court sur la bande bleue en haut de l'écran jusqu'à ce que ce soit elle qui soit affichée, puis en la SELECTIONNANT par un clic LONG: la bande passe alors au rouge, signe de sa sélection par l’application. 

Cette sélection est importante, car c’est celle que l’application enregistre comme voiture courante: cela signifie que toute mesure ultérieure que vous ferez sera systématiquement retenue par l’application comme étant faite avec cette voiture, et que tous les résultats que vous trouverez dans le menu Résultats seront ceux de cette voiture.

 

4) Modifier une voiture

 

Il vous est bien sûr possible de modifier à tout moment une voiture, en cliquant sur la rangée de la voiture voulue depuis l’écran Voitures. Vous accédez alors à sa fiche que vous pourrez modifier à volonté. Une fois la fiche Voiture modifiée, retournez à l'écran Voitures en appuyant sur la touche BACK.

  

5) Supprimer une voiture

 

Vous pouvez également supprimer une voiture à tout moment:

Depuis l'écran Voitures, cliquez sur la rangée de la voiture à supprimer. Vous accédez alors à sa fiche, et vous devez effectuer un clic LONG sur le bouton "Supprimer" situé tout en bas de la fiche. La voiture est supprimée, et vous revenez alors automatiquement à l'écran Voitures actualisé. Vous pouvez ensuite supprimer d’autres voitures en répétant la même opération. 

Attention: Cette opération de suppression est irréversible, et supprime en même temps tous les résultats associés à cette voiture!

 

 

 

III) Fixation du téléphone

 

La fixation de votre téléphone se fait en utilisant un bon support pare-brise (c'est à dire suffisamment rigide, maintenant correctement le téléphone et absorbant correctement les vibrations), et en le positionnant correctement.

 

Les trois règles que le téléphone doit respecter sont:

- il ne doit pas bouger pendant la mesure (le moins possible en réalité)

- il doit être soumis au moins de vibrations possibles

- il doit être aligné avec le sens du déplacement du véhicule et non incliné latéralement, mais peut être incliné verticalement entre 0° et 90° par rapport à l’horizontale

  

Le schéma ci-dessous vous montre la position que le téléphone doit avoir.

 

  

Et voici à titre d’illustration un exemple de bonne fixation (support pare-brise officiel Samsung):

 

 

Attention: Ce point de la fixation du téléphone est important! Si PerfectPower recommande l’utilisation d’un bon support pare-brise, c’est parce que les qualités sont très disparates. Le problème majeur avec les supports pare-brise est qu’ils ont tendance à avoir du jeu au niveau de leur articulation, et/ou qu’ils ne maintiennent pas suffisamment le téléphone dans leur siège. Mais parfois aussi, ils ne filtrent pas suffisamment les vibrations, qui peuvent alors atteindre des niveaux spectaculaires... 

C’est pourquoi PerfectPower vous recommande quatre marques proposant des supports pare-brise d'excellente qualité pour tout type de téléphone dont vous trouverez les liens ci-dessous, mais elle vous recommande en particulier le support pare-brise officiel Samsung (référence EE-V200SABEGWW) d'une qualité exceptionnelle vérifiée en tests, et qu'elle a défini comme support pare-brise de référence PerfectPower. 

Seule contrainte de ce support: avoir un smartphone de largeur comprise entre 6 et 8,5 cm, ce qui correspond pour la majorité des téléphones à une taille d'écran comprise entre 4" et 5,7". Quant à son prix, il varie de 30 à 35 euros selon les vendeurs et la date/lieu, mais vous l'aurez moins cher sur le lien fourni ci-dessous (Amazon).

Note: Ce support est celui de la précédente photo.

 

Samsung EE-V200SABEGWW (support pare-brise officiel Samsung et de référence PerfectPower) 

Ram Mounts

Arkon

Ultimate mobiles

 

Remarque 1: Il est préférable de toujours utiliser la même fixation pour toutes vos séances. La fixation du téléphone étant un point important, cela permet ainsi d'égaliser au maximum les conditions de mesure, et donc d'obtenir la meilleure régularité de mesure, ce qui est important.

 

Remarque 2: PerfectPower effectue de nombreux contrôles pendant la mesure (fixation & stabilité du téléphone, réception GPS, etc...), et vous en donne son bilan en fin de mesure dans la partie basse de l'écran: il vous faut impérativement bien lire ce bilan lors des premières mesures pour vérifier si votre fixation est satisfaisante ou non.

 

 

  

IV) Mesure de la puissance et des performances

  

1) Conditions de mesure

 

Il faut faire ses mesures sur la route la plus plate et lisse possible (c'est le plus important), en ligne droite, en l’absence (ou quasi-absence) de vent, et avec les pneus chauds et bien gonflés (pression constructeur).

 

Remarque: Il est préférable de toujours utiliser la même route de mesure pour toutes vos séances. Cela permet ainsi d'égaliser l’influence du profil et de l'état de la route, qui ne peuvent JAMAIS être exactement les mêmes d’une route à une autre, et donc d'obtenir la meilleure régularité de mesure, ce qui est important. 

 

2) Réaliser la mesure

 

Vous allez devoir suivre un protocole de mesure bien précis, spécifique selon le type de mesure (puissance, accélérations, reprises, freinage, vitesse, étalonnage régime, mesure des pertes), qui va vous être présenté ci-dessous.

 

Remarque 1: Faites systématiquement quatre mesures dans les deux sens de la route (pour tous les types de mesure sauf vitesse et étalonnage régime), et moyennez les pour homologuer les résultats de votre voiture. En effet, on n'officialise jamais un seul résultat (que ce soit sur route ou au banc à rouleaux), mais la moyenne d'au moins deux résultats jugés parfaitement fiables. Pour les mesures sur route, cela permet d'annuler l'influence -énorme- du profil de la route et/ou d'un éventuel vent. 

 

Remarque 2: PerfectPower propose un système de moyennage de deux à quatre mesures, et permet de générer un nouveau résultat "moyen" calculé sur la base de ces mesures: utilisez le pour officialiser tous vos résultats de mesure! Toutes infos au chapitre VI-3

 

A) Puissance

 

Rendez vous dans l’écran Perfs (l'écran principal), et tout en haut de l'écran, sélectionnez:

- l'onglet P (= Puissance)

- la voiture que vous voulez utiliser (clic court pour les faire défiler, clic long pour sélectionner celle voulue)

 

Voiture bien stabilisée à l'arrêt, pied sur le frein, débrayé et 1ère enclenchée, appuyez sur le chrono situé au milieu de l'écran.

La barre en dessous du chrono initialement bleue ("Start") passe alors au rouge ("Wait") pendant 1 seconde, temps pendant lequel vous ne devez surtout pas bouger. Puis la barre passe au vert ("Go!"): vous pouvez alors partir quand vous voulez, l’application repérera le moment précis du démarrage, et le chrono s’enclenchera immédiatement (barre blanche "Running...").

Partez normalement en 1ère, passez rapidement la 2ème ou la 3ème (selon le rapport de boite renseigné dans la fiche Voiture pour les mesures de puissance) en veillant à retomber sous le régime mini (également renseigné dans la fiche). Accélérez alors à fond jusqu’au régime maxi (également renseigné dans la fiche). Dès ce régime maxi atteint, mettez vous aussitôt en roue libre (en débrayant) pendant au moins trois secondes, temps au bout duquel le chrono stoppera automatiquement. Vous pouvez aussi freiner un petit coup pour forcer son arrêt. 

Dans tous les cas, le chrono (et donc la mesure) s’arrêtera automatiquement au bout de la première des trois conditions suivantes rencontrées: 3 secondes de décélération consécutives, un freinage important, ou 60 secondes de mesure. La fin de mesure se traduit par la barre qui redevient bleue ("Ended").

Un bilan de mesure s'affiche alors dans la partie basse de l'écran, qui vous donnera les informations essentielles de votre mesure. Puis appuyez sur le chrono, l'application se ré-initialisera pour une autre mesure (barre bleue "Start").

 

ATTENTION 1: Pour une fin de courbe optimale, il est préférable de ne pas freiner brutalement dès le régime maxi atteint, mais de se mettre en roue libre (ou de juste lever le pied en boite automatique) au moins une petite seconde. 

ATTENTION 2: Dans le mode "Calcul des pertes par mesure en roue libre", il est évidemment IMPERATIF de rester en roue libre pendant toute la durée de mesure de pertes paramétrée dans le Setup (mini 5 s et maxi 15 s)! 

ATTENTION 3: Il ne faut surtout pas continuer à accélérer sur le rapport supérieur une fois le régime maxi atteint, sinon l'application croira que la mesure n'est pas finie! Ce réflexe est très fréquent chez les nouveaux utilisateurs. 

 

Voici deux vidéos de démonstration:

PerfectPower Androïd / Puissance / Citroën Xsara 2.0 HDI 110 / 1500 - 4500 rpm en 3ème

PerfectPower iOS / Puissance / Audi S2 / 2500 - 7000 rpm en 2ème

 

Remarque 1: Comme évoqué auparavant, il est indispensable d'homologuer la moyenne de quatre mesures faites dans les deux sens de la route pour une précision maximale de résultats, même si PerfectPower garantit la précision intrinsèque de chacune de ces quatre mesures, ce qui se vérifie facilement par des résultats identiques (aux variations mécaniques près de la voiture) dans un sens de route donné...

Mais nous sommes obligés de le faire à cause de l'influence ENORME de la pente de route sur les résultats (FAQ / Q8), mais au final cela nous garantit vraiment une précision maximale de résultats (largement inférieure au %!), et ce d'autant plus que cela annule -ou limite fortement- par la même occasion l'influence d'un éventuel vent ainsi que celle de possibles variations mécaniques de la voiture (température moteur / turbo / boite / pneus). 

Veuillez noter que ce nombre idéal de quatre mesures pour homologuer un résultat avec une précision maximale est le résultat de l'expérience de milliers de mesure à PerfectPower, qui ont montré que les résultats avec la norme DIN et en moyenne de quatre mesures faites dans les deux sens d'une route la plus plate et lisse possible sont absolument identiques d’une séance à l’autre avec une voiture donnée dans une configuration donnée, et ce même avec des conditions météo variantes, différentes fixations de téléphone, et sur différentes routes de mesure! 

La preuve vous en est donnée avec le bilan des 11 dernière séances de mesure de mon Audi S2.

 

Remarque 2: N'oubliez pas de faire une récupération automatique des données météo (ou tout du moins de les saisir) juste avant la séance! C'est en effet indispensable, aussi bien pour la bonne correction des mesures selon la norme de correction choisie (chapitre I-2-A), que pour le bon calcul dynamique de la résistance de l'air pendant les mesures (chapitre I-2-B)!

Veuillez cependant noter que si vous oubliez, il vous sera possible de les paramétrer APRES la séance et de faire re-calculer les mesures concernées grâce à la fonction de re-calcul des mesures de puissance (chapitre VI-2).

 

Remarque 3: N'oubliez pas non plus d'effectuer l'étalonnage régime (chapitre IV-2-F) si vous avez retenu cette méthode de paramétrage des rapports de boite (chapitre II-2-A-5) (recommandé).

 

Remarque 4: Vous constaterez qu’il est impossible de changer de type de mesure ou de voiture pendant la mesure (états Go! et Running...) ET à la fin de la mesure (état Ended). C'est normal, vous ne pouvez effectuer ces changements qu’en état Start afin d’empêcher des erreurs à la création des fiches de résultats.

 

Remarque 5: A tout moment, il vous est possible d’annuler une mesure déjà lancée en ré-appuyant sur le chrono: ceci ré-initialisera la mesure et remettra l'application en état Start.

 

B) Accélérations

 

Rendez vous dans l’écran Perfs (l'écran principal), et tout en haut de l'écran, sélectionnez:

- l'onglet A (= Accélérations)

- la voiture que vous voulez utiliser (clic court pour les faire défiler, clic long pour sélectionner celle voulue)

 

Voiture bien stabilisée à l’arrêt, pied sur le frein, débrayé et 1ère enclenchée, appuyez sur le chrono situé au milieu de l’écran.

La barre en dessous du chrono initialement bleue ("Start") passe alors au rouge ("Wait") pendant 1 seconde, temps pendant lequel vous ne devez surtout pas bouger. Puis la barre passe au vert ("Go!"): vous pouvez alors partir quand vous voulez, l’application repérera le moment précis du démarrage, et le chrono s’enclenchera immédiatement (barre blanche "Running..."). 

Concernant la mesure elle-même, une seule chose à faire: accélérer à fond, en vous appliquant au mieux de manière à faire péter le chrono (mais pas l’application, de toutes façons vous n’y parviendriez pas, même avec 1000 ch !). Une fois la mesure finie, mettez vous aussitôt en roue libre (en débrayant) pendant au moins trois secondes, temps au bout duquel le chrono stoppera automatiquement. Vous pouvez aussi freiner un petit coup pour forcer son arrêt.

Dans tous les cas, le chrono (et donc la mesure) s’arrêtera automatiquement au bout de la première des trois conditions suivantes rencontrées: 3 secondes de décélération consécutives, un freinage important, ou 60 secondes de mesure. La fin de mesure se traduit par la barre qui redevient bleue ("Ended"). 

Un bilan de mesure s'affiche alors dans la partie basse de l'écran, qui vous donnera les informations essentielles de votre mesure. Puis appuyez sur le chrono, l'application se ré-initialisera pour une autre mesure (barre bleue "Start").

 

ATTENTION: Si vous avez activé le mode d'arrêt de mesure d'accélération sur vitesse dans le Setup, la mesure s'arrêtera automatiquement sitôt la vitesse de fin de mesure paramétrée atteinte!

 

Voici une vidéo de démonstration:

PerfectPower iOS / Accélérations / Peugeot 307 1.6 16V / 400 m DA

 

Remarque 1: Vous constaterez qu’il est impossible de changer de type de mesure ou de voiture pendant la mesure (états Wait, Go!, et Running...) ET à la fin de la mesure (état Ended). C'est normal, vous ne pouvez effectuer ces changements qu’en état Start afin d’empêcher des erreurs à la création des fiches de résultats.

 

Remarque 2: A tout moment, il vous est possible d’annuler une mesure déjà lancée en ré-appuyant sur le chrono: ceci ré-initialisera la mesure et remettra l'application en état Start.

 

C) Reprises

 

Rendez vous dans l’écran Perfs (l'écran principal), et tout en haut de l'écran, sélectionnez:

- l'onglet R (= Reprises)

- la voiture que vous voulez utiliser (clic court pour les faire défiler, clic long pour sélectionner celle voulue)

 

Stabilisez vous à une vitesse réelle (vitesse GPS affichée en haut de l’écran Perfs) inférieure de 2 km/h à la vitesse de début de reprise que vous avez renseignée dans le Setup, en vous mettant sur le rapport de boite que vous y avez également renseigné, puis appuyez sur le chrono situé au milieu de l'écran.

La barre en dessous du chrono initialement bleue ("Start") passe alors au vert ("Go!"): vous pouvez alors écraser l'accélérateur quand vous voulez, l’application repérera le moment précis de franchissement de la vitesse de début de reprise renseignée dans le Setup, et le chrono s’enclenchera immédiatement (barre blanche "Running..."). 

Vous ne devez ensuite arrêter d’accélérer que lorsque vous aurez bien dépassé la vitesse de fin de reprise renseignée dans le Setup, ce qui sera réalisé lorsque la barre redeviendra bleue ("Ended"). 

Un bilan de mesure s'affiche alors dans la partie basse de l'écran, qui vous donnera les informations essentielles de votre mesure. Puis appuyez sur le chrono, l'application se ré-initialisera pour une autre mesure (barre bleue "Start").

  

Voici une vidéo de démonstration: 

PerfectPower iOS / Reprises / Citroën Xsara 2.0 HDI 110 / 80 - 120 km/h en 5ème

 

Remarque 1: Avec l’exagération classique des compteurs de vitesse -même si elle est de moins en moins importante, voire quasiment inexistante sur les voitures récentes-, il est tout à fait normal d’observer des vitesses réelles inférieures voire bien inférieures aux vitesses compteur (jusqu'à 10% sur certaines voitures anciennes!), ceci ne doit pas vous surprendre. 

 

Remarque 2: On pourrait penser que normalement, une reprise s’effectue en écrasant l’accélérateur exactement à la vitesse de début de reprise prévue, par exemple à 80 km/h pour un 80 – 120 km/h. Cependant, en procédant ainsi, le chrono va se déclencher bien avant le vrai début de la reprise, quand vous chercherez à vous stabiliser sur la vitesse de début: c’est pourquoi il faut en fait vous stabiliser à une vitesse légèrement inférieure pour éviter ce phénomène, mais pas trop pour que ça ne devienne pas un départ lancé: 2 km/h d’écart constituent un excellent compromis. 

Sachez d'ailleurs que toutes les revues automobiles procèdent EXACTEMENT de la même façon puisqu'elles sont confrontées EXACTEMENT au même problème, avec des systèmes de lecture optique déclenchant à une vitesse seuil programmée. Cependant la meilleure précision de leurs systèmes de lecture optique face à des récepteurs GPS de smartphone combinée à des conditions de mesure (anneaux de vitesse) également meilleures que celles que nous utilisateurs non journalistes pouvons rencontrer sur route leur permet de réduire ce seuil d’écart à facilement 1 km/h.

De toutes façons, la différence en temps entre un départ lancé et un départ stabilisé est bien inférieure à ce que l’on pourrait croire, et elle n’excède pas 0,2 s en moteur atmo et 0,4 / 0,5 s en moteur turbo (pour des moteurs bien réglés), selon les résultats de la campagne d'essais PerfectPower 12/2016. Autrement dit, le résultat ne sera pas faussé de beaucoup si l'on part 2 km/h sous la vitesse seuil au lieu de partir exactement à cette vitesse seuil, ni même si l’on ne part pas complètement stabilisé, et vos chronos PerfectPower pourront directement se comparer à ceux des revues automobiles!

 

Remarque 3: Vous constaterez qu’il est impossible de changer de type de mesure ou de voiture pendant la mesure (états Go! et Running...) ET à la fin de la mesure (état Ended). C'est normal, vous ne pouvez effectuer ces changements qu’en état Start afin d’empêcher des erreurs à la création des fiches de résultats.

 

Remarque 4: A tout moment, il vous est possible d’annuler une mesure déjà lancée en ré-appuyant sur le chrono: ceci ré-initialisera la mesure et remettra l'application en état Start.

 

D) Freinage

 

Rendez vous dans l’écran Perfs (l'écran principal), et tout en haut de l'écran, sélectionnez:

- l'onglet F (= Freinage)

- la voiture que vous voulez utiliser (clic court pour les faire défiler, clic long pour sélectionner celle voulue)

 

Stabilisez vous à une vitesse réelle (vitesse GPS affichée en haut de l’écran Perfs) supérieure de 2 km/h à la vitesse de début de freinage que vous avez renseignée dans le Setup, puis appuyez sur le chrono situé au milieu de l'écran.

La barre en dessous du chrono initialement bleue ("Start") passe alors au rouge ("Wait") pendant 1 seconde, temps pendant lequel vous devez continuer à stabiliser votre vitesse (vous ne devez surtout pas commencer à freiner!). Puis la barre passe au vert ("Go!"): vous pouvez alors freiner quand vous voulez, l’application repérera le moment précis de franchissement de la vitesse de début de freinage renseignée dans le Setup, et le chrono s’enclenchera immédiatement (barre blanche "Running...").

Vous devez ensuite freiner jusqu'à l'arrêt COMPLET. Une fois cet arrêt complet vérifié par l'application, la mesure sera finie ce qui se traduira par la barre redevenant bleue ("Ended"). 

Un bilan de mesure s'affiche alors dans la partie basse de l'écran, qui vous donnera les informations essentielles de votre mesure. Puis appuyez sur le chrono, l'application se ré-initialisera pour une autre mesure (barre bleue "Start").

 

Remarque 1: Avec l’exagération classique des compteurs de vitesse -même si elle est de moins en moins importante, voire quasiment inexistante sur les voitures récentes-, il est tout à fait normal d’observer des vitesses réelles inférieures voire bien inférieures aux vitesses compteur (jusqu'à 10% sur certaines voitures anciennes!), ceci ne doit pas vous surprendre. 

 

Remarque 2: On pourrait penser que normalement, un freinage s’effectue en freinant exactement à la vitesse de début de freinage prévue, par exemple à 100 km/h pour un 100 – 0 km/h. Cependant, en procédant ainsi, le chrono va se déclencher bien avant le vrai début du freinage, quand vous chercherez à vous stabiliser sur la vitesse de début: c’est pourquoi il faut en fait vous stabiliser à une vitesse légèrement supérieure pour éviter ce phénomène, mais pas trop pour que ça ne devienne pas un freinage lancé: 2 km/h d’écart constituent un excellent compromis. 

Sachez d'ailleurs que toutes les revues automobiles procèdent EXACTEMENT de la même façon puisqu'elles sont confrontées EXACTEMENT au même problème, avec des systèmes de lecture optique déclenchant à une vitesse seuil programmée. Cependant la meilleure précision de leurs systèmes de lecture optique face à des récepteurs GPS de smartphone combinée à des conditions de mesure (anneaux de vitesse) également meilleures que celles que nous utilisateurs non journalistes pouvons rencontrer sur route leur permet de réduire ce seuil d’écart à facilement 1 km/h.

 

Remarque 3: Vous constaterez qu’il est impossible de changer de type de mesure ou de voiture pendant la mesure (états Wait, Go!, et Running...) ET à la fin de la mesure (état Ended). C'est normal, vous ne pouvez effectuer ces changements qu’en état Start afin d’empêcher des erreurs à la création des fiches de résultats.

 

Remarque 4: A tout moment, il vous est possible d’annuler une mesure déjà lancée en ré-appuyant sur le chrono: ceci ré-initialisera la mesure et remettra l'application en état Start.

  

E) Vitesse (Vitesse maxi, Etalonnage compteur, Etalonnage régime manuel)

 

Rendez vous dans l’écran Perfs (l'écran principal), et tout en haut de l'écran, sélectionnez:

- l'onglet V (= Vitesse)

- la voiture que vous voulez utiliser (clic court pour les faire défiler, clic long pour sélectionner celle voulue)

 

Lancez votre voiture à fond (pour la vitesse maxi) ou stabilisez vous à la vitesse compteur voulue (pour l'étalonnage du compteur de vitesse) ou à 3000 rpm sur le rapport de boite voulu (pour l'étalonnage régime manuel), puis appuyez sur le chrono situé au milieu de l'écran: la barre en dessous du chrono initialement bleue ("Start") passe alors au blanc ("Running..."), signe du début de la mesure de vitesse! Vous devez alors bien rester stabilisé à la vitesse voulue pendant 3 secondes, temps au bout duquel la mesure prendra fin, la barre repassant alors au bleu ("Ended").

Lisez le bilan de vitesse qui s'affiche alors dans la partie basse de l'écran, il vous donnera la vitesse réelle (GPS) moyenne calculée sur les 3 secondes de la mesure.

Puis appuyez sur le chrono, l'application  se ré-initialisera pour une autre mesure (barre bleue "Start").

 

Attention: Ce type de mesure n'est pas enregistré en mémoire: il faudra donc bien penser aussitôt la mesure finie ou à mémoriser les résultats (vous pouvez par exemple les noter sur une feuille), ou à en effectuer un screenshot. 

 

Remarque 1: Pour la mesure de la vitesse maxi, il est essentiel que la route de mesure soit la plus plate possible, sinon vous devrez faire une prise de mesure dans l'autre sens pour moyenner les résultats, ce qui il est vrai est beaucoup moins évident pour ce type de mesure que pour les quatre précédentes...

En revanche, que ce soit pour une mesure de vitesse maxi "unique", un étalonnage compteur, ou un étalonnage régime manuel, non seulement il n'y a aucun besoin de faire un quelconque moyennage de mesures puisque... c'est déjà ce que fait PerfectPower dans ce type de mesure (moyennage de la vitesse réelle -GPS- sur 3 secondes), mais en plus il n'y a aucune exigence de planéité de la route de mesure puisque ce type de mesure n'est pas "gravité-dépendant": l'essentiel est juste de bien rester stabilisé à la vitesse voulue pendant les trois secondes de mesure!

Notez enfin que vous pouvez profiter de la mesure de vitesse maxi pour lire votre vitesse compteur à ce moment, et ajouter ainsi un "point" d'étalonnage du compteur de vitesse: celui à la vitesse maximale! Il est en effet plus que probable que vous ne ferez pas ce genre de mesure tous les jours... 

 

Remarque 2: Vous constaterez avec l'expérience que tous les compteurs de vitesse sont optimistes (avec des pneus d'origine bien sûr), mais pas de la même façon, et avec des degrés d'optimisme très divers! Ainsi, les compteurs de vitesse des voitures "récentes" -depuis le début des années 2000- ont tendance à être bien plus justes que ceux des voitures plus anciennes! Certains parviennent même à être presque parfaitement justes pour toutes les vitesses comprises entre l'arrêt complet et la vitesse maxi du véhicule... mais PerfectPower attend toujours au 14 Mars 2017 de trouver LE compteur de vitesse parfaitement juste de A à Z, après plus d'une centaine de compteurs de vitesse étalonnés!

   

Remarque 3: EN réalité, il n'est pas indispensable de passer par la fonction "Vitesse" de PerfectPower pour mesurer la vitesse maxi de sa voiture ou étalonner son compteur de vitesse: il suffit dans les deux cas de lire directement la vitesse réelle (GPS) affichée en écran Perfs de PerfectPower, celle-ci étant largement assez précise (lecture au km/h près) pour ces deux types de mesure!

Cependant, il existe un véritable gain de précision à le faire par la fonction "Vitesse", le moyennage de la vitesse sur 3 secondes affinant la précision du résultat final et éliminant toute éventuelle légère fluctuation de la réception GPS lors de la mesure. 

 

Remarque 4: Vous constaterez qu’il est impossible de changer de type de mesure ou de voiture pendant la mesure (états Wait, Go!, et Running...) ET à la fin de la mesure (état Ended). C'est normal, vous ne pouvez effectuer ces changements qu’en état Start afin d’empêcher des erreurs à la création des fiches de résultats.

 

Remarque 5: A tout moment, il vous est possible d’annuler une mesure déjà lancée en ré-appuyant sur le chrono: ceci ré-initialisera la mesure et remettra l'application en état Start.  

 

F) Etalonnage régime

 

Rendez vous dans l’écran Perfs (l'écran principal), et tout en haut de l'écran, sélectionnez:

- l'onglet r (= Etalonnage régime)

- la voiture que vous voulez utiliser (clic court pour les faire défiler, clic long pour sélectionner celle voulue)

 

Stabilisez vous à 3000 rpm sur le rapport de boite renseigné dans la fiche Voiture pour les mesures de puissance (2ème ou 3ème), puis appuyez sur le chrono situé au milieu de l'écran: la barre en dessous du chrono initialement bleue ("Start") passe alors au blanc ("Running..."), signe du début de la mesure! Vous devez alors bien rester stabilisé à 3000 rpm sur le rapport de boite adéquat pendant 3 secondes, temps au bout duquel la mesure prendra fin, la barre repassant alors au bleu ("Ended").

Lisez le bilan d'étalonnage régime qui s'affiche alors dans la partie basse de l'écran, il vous donnera une série d'informations calculées sur les 3 secondes de mesure, dont bien sûr le rapport de boite calculé.

Si vous êtes satisfait de votre étalonnage régime, alors appuyez sur le chrono (la barre reste bleue mais repasse en état "Start") puis sélectionnez l'onglet "P" (pour Puissance): vous êtes alors prêt à réaliser vos mesures de puissance! 

EN revanche, si vous ne l'êtes pas (mauvaise stabilisation de la vitesse pendant les 3 secondes de mesure), appuyez simplement sur le chrono (la barre reste bleue mais repasse en état "Start") puis refaites en un autre dans la foulée, en veillant à mieux vous stabiliser. 

 

Attention: Le rapport de boite calculé suite à un étalonnage régime est systématiquement enregistré en mémoire, et il "écrase" donc l'ancienne valeur qui s'y trouvait: il faudra donc bien penser si vous n'êtes pas satisfait de votre étalonnage régime ou à en refaire un autre dans la foulée, ou à remettre dans la fiche Voiture une valeur de rapport de boite qui vous parait plus conforme à la réalité (celle fournie dans la base de données Autos de PerfectPower par exemple). 

 

Remarque 1: Tout comme pour une mesure de vitesse, un étalonnage régime ne nécessite ni moyennage (il est également déjà intégré à la mesure en elle-même!) ni planéité de la route de mesure (ce type de mesure n'est également pas "gravité-dépendant"): l'essentiel est juste de bien rester stabilisé à 3000 rpm sur le rapport de boite adéquat pendant les trois secondes de mesure!

 

Remarque 2: L'étalonnage régime peut aussi être fait manuellement, en sélectionnant non pas l'onglet r (= Etalonnage régime), mais l'onglet v (= Vitesse), et en appliquant EXACTEMENT le même protocole de mesure, tel que décrit au chapitre IV-2-E). 

Vous réaliserez d'ailleurs qu'en réalité les deux fonctions "Vitesse" et "Etalonnage régime" de PerfectPower sont extrêmement proches, la seule véritable différence étant que la fonction "Etalonnage régime" effectue en plus de la mesure de la vitesse le calcul d'un rapport de boite et son envoi en mémoire.

Du coup, si vous effectuez un étalonnage régime manuel (c'est à dire en passant par la fonction "Vitesse" et non "Etalonnage régime"), il vous faudra noter la vitesse mesurée par PerfectPower suite à cet étalonnage, puis aller la renseigner dans l'option de calcul des rapports de boite de la fiche Voiture concernée, et enfin appuyer sur le bouton "Calcul des rapports de boite", tel que décrit dans le chapitre II-2-B

La question est: y a t-il un intérêt particulier à effectuer un étalonnage régime manuel plutôt qu'un étalonnage régime classique? Eh bien pas vraiment! En fait le seul minime intérêt est d'éviter l'enregistrement automatique en mémoire du rapport de boite calculé lors d'un étalonnage régime classique, ce qui ne se justifie que si l'on désire "garder la main" sur les rapports de boite enregistrés d'une voiture, mais il est bien maigre en rapport de la lourdeur du processus qu'il génère, sans compter que la précision d'un étalonnage régime classique est forcément meilleure puisque l'application ne fera aucun arrondi dans la chaine des calculs allant de la mesure de la vitesse réelle jusqu'à l'enregistrement final du rapport de boite, contrairement à un étalonnage régime manuel... 

 

Remarque 3: Vous constaterez qu’il est impossible de changer de type de mesure ou de voiture pendant la mesure (états Wait, Go!, et Running...) ET à la fin de la mesure (état Ended). C'est normal, vous ne pouvez effectuer ces changements qu’en état Start afin d’empêcher des erreurs à la création des fiches de résultats.

 

Remarque 4: A tout moment, il vous est possible d’annuler une mesure déjà lancée en ré-appuyant sur le chrono: ceci ré-initialisera la mesure et remettra l'application en état Start.  

 

G) Mesure des pertes

 

Rendez vous dans l’écran Perfs (l'écran principal), et tout en haut de l'écran, sélectionnez:

- l'onglet p (= Mesure des pertes)

- la voiture que vous voulez utiliser (clic court pour les faire défiler, clic long pour sélectionner celle voulue)

 

Stabilisez vous à une vitesse réelle (vitesse GPS affichée en haut de l’écran Perfs) comprise entre la vitesse de début de mesure des pertes que vous avez renseignée dans le Setup et cette vitesse + 10 km/h, puis appuyez sur le chrono situé au milieu de l'écran.

La barre en dessous du chrono initialement bleue ("Start") passe alors au vert ("Go!"): mettez vous aussitôt en roue libre en débrayant, l’application repérera le moment précis de franchissement de la vitesse de début de mesure des pertes renseignée dans le Setup, et le chrono s’enclenchera immédiatement (barre blanche "Running..."). 

Restez ensuite en roue libre pendant toute la durée de mesure des pertes paramétrée dans le Setup (mini 5 s et maxi 15 s), ce qui sera réalisé lorsque la barre redeviendra bleue ("Ended").

Un bilan de mesure s'affiche alors dans la partie basse de l'écran, qui vous donnera les informations essentielles de votre mesure. Puis appuyez sur le chrono, l'application se ré-initialisera pour une autre mesure (barre bleue "Start").

 

Attention: Ce type de mesure n'est pas enregistré en mémoire: il faudra donc bien penser aussitôt la mesure finie ou à mémoriser les résultats (vous pouvez par exemple les noter sur une feuille), ou à en effectuer un screenshot. 

 

Remarque 1: ATTENTION: Cette fonction "Mesure des pertes" est une fonction particulière destinée avant tout aux professionnels de l'automobile et nécessitant une rigueur particulière, et elle ne devrait pas être utilisée par toute personne n'ayant pas intégralement pris connaissance des trois indications suivantes:

 

1) Ici encore plus qu'ailleurs, il est absolument indispensable d'homologuer la moyenne de quatre mesures faites dans les deux sens de la route pour une précision maximale de résultats, même si PerfectPower garantit la précision intrinsèque de chacune de ces quatre mesures, ce qui se vérifie facilement par des résultats identiques (aux variations mécaniques près de la voiture) dans un sens de route donné...

En effet, l'influence de la pente de route sur les résultats (calculs des pertes -en force et en puissance- et calcul du S.Cx) est absolument monstrueuse, et elle est encore bien pire que pour une mesure de puissance / performances (FAQ / Q8) puisque le rapport "puissance du poids / puissance inertielle" est beaucoup plus important dans ce cas: il faudra donc vraiment ne retenir que la moyenne de quatre mesures faites dans les deux sens de la route -mais si vous allez à six voir huit c'est encore mieux...-, mais il faudra aussi veiller à ce que cette route soit vraiment la plus plate et lisse possible, et un soin particulier devra être apporté à ce que la portion de route utilisée soit le plus possible la même dans les deux sens... 

En d'autres termes, vous ne trouverez jamais un type de mesure en automobile qui soit plus sensible aux conditions de mesure (profil et état de route, vent, conditions atmosphériques, etc...) que celui-ci... 

Je ne veux donc décourager personne, mais seuls de véritables professionnels de l'automobile ou des amateurs spécialistes qui savent ce qu'ils font et qui idéalement ont accès à des pistes d'essai privées devraient utiliser cette fonction... Je l'ai VRAIMENT créée pour cette catégorie de personnes, et elle marche parfaitement bien lorsque les contraintes énoncées sont respectées au vu de mes propres tests, mais il est essentiel que tout le monde comprenne bien ces contraintes avant de décider (ou non) de l'utiliser, merci de votre compréhension.

 

2) Le but de cette fonction est de pouvoir calculer les coefficients a et b de la loi de pertes de type a + bV^2 (pertes "passives") d'une voiture roulant sur route par résolution d'un système de deux équations à deux inconnues, nécessitant deux points de mesure très éloignés pour une bonne précision (idéalement: le premier à 40 km/h et le second à 120 km/h ou plus), ce qui permet d'accéder à la connaissance ou des coefficients a' et b' de la loi de résistance au roulement (Rr = a' + b'V^2) si l'on connait déjà le S.Cx, ou du S.Cx si l'on connait déjà -ou suppose connaitre- les coefficients a' et b' de la loi de résistance au roulement...

Il est donc inutile de dire que cette fonction ne s'adresse qu'à une infime minorité d' utilisateurs -professionnels de l'automobile orientés technique ou amateurs spécialistes-, qui normalement connaissent déjà la façon d'effectuer ces calculs, mais je me tiens à leur disposition par mail pour toute aide ou tout complément d'informations. 

 

3) Cependant, PerfectPower a choisi d'effectuer la résolution du système et donc le calcul du S.Cx à titre indicatif, mais ce calcul n'est autorisé qu'à partir de 120 km/h pour une précision suffisante: il vous faudra donc choisir une vitesse de début de mesure des pertes d'au moins 120 km/h (chapitre I-7).

Mais il vous faudra bien entendu respecter également tout ce qui a été dit en première indication! Ce qui se résume à:

- Effectuer quatre mesures à au moins 120 km/h dans les deux sens d'une route la plus plate et lisse possible, en pensant à retenir le S.cx calculé à chaque mesure (puisque pour rappel il n'est pas enregistré en mémoire). Le mieux est de les noter sur une feuille ou d'en faire un screenshot. 

- Faire la moyenne des quatre S.Cx, en vérifiant que les S.Cx mesurés dans un même sens sont très proches (peu importe en revanche qu'ils soient très différents entre les deux sens), preuve de la bonne réalisation du protocole de mesure ==> Vous obtenez ainsi votre S.Cx expérimental avec une bonne précision.

Attention cependant: ce S.Cx est un S.Cx expérimental dont la précision dépend très fortement des conditions de mesure, et il sera toujours moins précis que le S.Cx fourni par les constructeurs qui lui est mesuré dans des conditions de mesure bien plus "constantes" et avec des moyens techniques spécialisés (logiciels de calculs 3D, souffleries aérodynamiques):

Vous ne devez donc utiliser ce S.Cx expérimental dans la fiche Voiture QUE si vous n'avez absolument aucun moyen de connaitre celui de votre voiture (comme dans le cas de voitures spéciales comme des Westfield)!

ET encore, même dans ce cas, PerfectPower vous recommande plutôt d'utiliser le mode de calcul des pertes par mesure en roue libre pour vos mesures de puissance (chapitre I-2-C), car les pertes mesurées "en live" juste après une mesure de puissance sur une route donnée sont forcément plus "adaptées" à cette mesure que celles réalisées à un autre moment donc dans des conditions de mesure forcément différentes (route de mesure, conditions météo, vent, etc...)! 

Mais si vous connaissez le S.Cx de votre voiture (grâce à la base de données Autos PerfectPower ou toute autre base de donnée Internet), conservez le toujours en référence et paramétrez le dans la fiche Voiture! 

En définitive, le S.Cx expérimental calculé par PerfectPower doit bien être compris pour ce qu'il est: un S.Cx indicatif que les moyens techniques d'aujourd'hui (smartphone!) permettent de déterminer avec une bonne précision, mais seulement au prix d'un protocole de mesure extrêmement rigoureux et de conditions de mesure extrêmement contraignantes, ce qui ne lui donne certes pas vocation à remplacer le S.Cx fourni par les constructeurs, mais qui par contre lui permet de le faire lorsque le constructeur se refuse à le communiquer (cas des Westfield précité), ou tout simplement dans le cas de motos, tout en conservant un intérêt technique notoire (cette fonction est inédite en smartphone)! 

 

Remarque 2: N'oubliez pas de faire une récupération automatique des données météo (ou tout du moins de les saisir) juste avant la séance! C'est en effet indispensable pour le bon calcul dynamique de la résistance de l'air pendant les mesures (chapitre I-2-B), qui conditionne bien évidemment le bon calcul du S.Cx!

 

Remarque 3: Vous constaterez qu’il est impossible de changer de type de mesure ou de voiture pendant la mesure (états Wait, Go!, et Running...) ET à la fin de la mesure (état Ended). C'est normal, vous ne pouvez effectuer ces changements qu’en état Start afin d’empêcher des erreurs à la création des fiches de résultats.

 

Remarque 4: A tout moment, il vous est possible d’annuler une mesure déjà lancée en ré-appuyant sur le chrono: ceci ré-initialisera la mesure et remettra l'application en état Start.  

 

3) Le bilan de mesure / Codes Warning

 

A la fin de chaque mesure (quelque soit son type), PerfectPower vous délivre un bilan de mesure dans la partie basse de l'écran que vous pouvez dérouler en glissant le doigt dessus. 

 

Ce bilan vous révélera:

1) Que cette mesure a été automatiquement sauvée (elle sera accessible dans l'écran Résultats) -ou pas si échec ou mesure non enregistrable-

2) Les résultats essentiels de votre mesure selon son type, ainsi que sa date précise

3a) Pour les mesures de puissance & accélérations: Le nombre de warnings sur une série de 10 points résumant:

- la qualité de votre respect de l'arrêt complet pendant la calibration spécifique (w1)

- la qualité de la fixation de votre téléphone (rigidité -w1-, vibrations -w2-, position-w345-)

- la stabilité de votre téléphone pendant la mesure (déplacements angulaires -w678-, dépendant à la fois de la qualité de la fixation de votre téléphone -rigidité- et de celle de votre route de mesure -profil et état-)

- le bon fonctionnement de votre récepteur GPS (w9)

- la précision de la réception GPS (w10)

3b) Pour les mesures de freinage: Le nombre de warnings sur une série de 2 points (w12)

3c) Pour les mesures de pertes: Le nombre de warnings sur un point (w spécifique)

 

Nous nous placerons maintenant uniquement dans le cadre des mesures de puissance et d'accélérations, disposant d'un système élaboré de contrôle de mesure sur base de 10 warnings.

Vous devez tenir compte des indications données dans ce bilan de mesure pour améliorer la qualité de vos mesures, jusqu’à ce que soyiez capables d’obtenir entre 0 et 2 warnings à la régulière: ce sera alors le signe que vous aurez atteint la maitrise des mesures avec PerfectPower! Cela dit, l'extrême efficacité des algorithmes de correction de PerfectPower fait que dans de nombreuses conditions, 3, 4, voire 5 warnings pourront ne pas prêter à conséquence: tout dépend du type de warning et du niveau de dépassement du seuil critique.

 

A noter que chaque warning possède un degré traduisant le niveau de dépassement du seuil critique, de 0 (= en dessous du seuil critique ==> pas de warning) à 3 (= dépassement extrême du seuil critique), même si pour l'instant la majorité des warnings n'ont que deux niveaux (0 et 1): seuls les warnings 1 et 10 en ont plus! Cependant, ce codage sur 4 niveaux sera progressivement étendu dans les prochaines mises à jour.

 

Voici la liste actuelle des 10 warnings avec leurs différents degrés:

Warning 1: Fixation du téléphone (absence de jeu) et arrêt complet pendant la calibration spécifique (0 = OK - 1 = léger mouvement - 2 = mouvement net ==> passage en Error 1)

Warning 2: Niveau de vibrations (0 = OK - 1 = imparfait)

Warning 3: Position du téléphone autour de l'axe X voiture (0 = OK - 1 = imparfaite)

Warning 4: Position du téléphone autour de l'axe Y voiture (0 = OK - 1 = imparfaite)

Warning 5: Position du téléphone autour de l'axe Z voiture (0 = OK - 1 = imparfaite)

Warning 6: Stabilité du téléphone autour de son axe X (0 = OK - 1 = imparfaite)

Warning 7: Stabilité du téléphone autour de son axe Y (0 = OK - 1 = imparfaite)

Warning 8: Stabilité du téléphone autour de son axe Z (0 = OK - 1 = imparfaite)

Warning 9: Fonctionnement du récepteur GPS (0 = OK - 1 = ne fonctionne pas)

Warning 10: Précision de la réception GPS (0 = bonne - 1 = moyenne - 2 = mauvaise - 3 = aucune réception GPS suite au warning 9)

 

De plus, PerfectPower enregistre systématiquement en mémoire pour chaque mesure effectuée les warnings obtenus avec leur degré, et les restitue dans les fiches de résultats sous la forme d'une ligne de codes dans un paragraphe nommé "Warnings": ces codes de 0 à 3 correspondent au degré de chacun des 10 warnings, classés dans l'ordre croissant: warning 1, warning 2, warning 3, etc...

L'intérêt de cette ligne est de permettre à chaque utilisateur de re-visionner après mesure les éventuels warnings obtenus pendant la mesure avec leur degré, et de consulter ensuite le guide pour savoir en détail le type d'erreur(s) réalisée(s) avec son niveau d'intensité, exactement à la façon de la lecture des codes défaut dans un boitier électronique!

Un second intérêt est qu'il me permet de diagnostiquer instantanément les éventuelles anomalies de mesure des utilisateurs PerfectPower en leur demandant un simple screenshot de leur fiche de résultats... 

 

Remarque 1: Attention, car PerfectPower peut rejeter la mesure en cas de non respect de l'une des 3 règles suivantes:

- Fixation défaillante du téléphone (trop de jeu), et/ou non respect de l'arrêt complet pendant la calibration spécifique (état WAIT)

- Durée de mesure < 3 secondes

- Régime de début de mesure sur le rapport sélectionné non atteint (puissance uniquement)

Dans ce cas, ce n'est pas un bilan de mesure qui vous est délivré, mais un bilan d'échec qui vous donnera la raison de cet échec.

 

Remarque 2: Cependant, dans un but strictement pédagogique, PerfectPower ne refusera JAMAIS une mesure réellement lancée, c'est à dire passée en état "Running..." et ayant commencé depuis au moins 3 secondes: autrement dit, s'il arrive un vrai incident en cours de mesure (comme le téléphone tombant de son support), PerfectPower validera quand même la mesure, alors même que les résultats seront complètement aberrants, le principe de mesures sur base d'accéléromètres imposant une stabilité maximale du téléphone pendant les mesures... En revanche, le bilan de mesure vous signalera lui la catastrophe, avec une stabilité du téléphone désastreuse sur les 3 axes (warnings 6, 7, et 8): à vous de comprendre que la mesure est aberrante et de la rejeter!

Comme vous pouvez le voir, PerfectPower est donc vraiment interactif et formateur!  

 

 

 

V) Synthèse: La séance-type de mesure avec PerfectPower

 

On peut utiliser PerfectPower selon deux optiques qui vont être décrites dans ce chapitre-synthèse: 

- Mesurer les performances "traditionnelles" de sa voiture: puissance, accélérations, reprises, freinage, et vitesse maxi / étalonnage compteur

- Effectuer du développement moteur

 

Dans les deux cas, il est impératif d'avoir lu le guide (chapitres I à IV) ou au moins le guide rapide (chapitre 0).

 

Ensuite, il vous faut retenir que bien utiliser PerfectPower se résume à suivre une démarche-type en quatre points exposée ci-dessous, et complétée de conseils PerfectPower pour les mesures de puissance:

 

1) Bien paramétrer l’application (chapitre I)

- Norme DIN

- Récupération automatique des données météo en début de séance

- Mode de calcul des pertes: Calcul sur paramètres

 

2) Bien paramétrer la fiche Voiture (chapitre II)

- Renseigner avec précision masse voiture (à 10 kg près), cylindrée, transmission, dimension de pneus, rapports de boite / pont (par étalonnage régime ou saisie manuelle), S.Cx (mettre 0,65 si non connu) 

- Rapport boite = 2 ou 3, Régime mini = 1500 rpm, Régime maxi = rupteur (essence) ou zone rouge (Diesel)

 

3) Bien fixer le téléphone dans la voiture (chapitre III)

- Utiliser idéalement le support pare-brise officiel SAMSUNG (réf EE-V200SABEGWW) (dispo ICI au prix le + bas)

 

4) Bien mesurer, en utilisant une bonne route de mesure (la plus plate et lisse possible), et en moyennant QUATRE mesures faites dans les DEUX sens (chapitre IV)

- Route la plus plate et lisse possible

-  Faire 4 mesures (sens 1/2/1/2) ==> Résultat OFFICIEL = moyenne de ces 4 mesures

 

Et enfin, il vous reste à apprendre à réaliser une séance-type de mesure avec PerfectPower, selon chacune des deux optiques présentées: c'est l'objet de ce chapitre.

 

1) La séance-type "traditionnelle" de mesure de puissance / performances

 

PerfectPower vous permet de faire de véritables séances de mesure de puissance / performances exactement comme le font les professionnels de l'automobile! 

Vous allez donc apprendre dans ce chapitre à mesurer la puissance de votre voiture comme si vous étiez un constructeur automobile ou un préparateur établissant les courbes de puissance et de couple moteurs d'une voiture sur son banc à rouleaux, et à mesurer les accélérations, les reprises, le freinage, la vitesse maxi de votre voiture et à étalonner son compteur de vitesse comme si vous étiez un journaliste automobile effectuant toutes ces mesures avec son système de lecture optique. Et SURTOUT, vous pourrez faire toutes ces mesures avec une précision tout à fait comparable aux matériels professionnels cités, ce qui est UNIQUE en application smartphone et fait de PerfectPower la référence UNIQUE en la matière.

 

Voici le plan de la séance-type de mesures de puissance / performances avec PerfectPower.

 

0) INTRODUCTION: De la nécessité de moyenner ses résultats pour une précision maximale... 

 

Il est indispensable de commencer par ce sujet, car c'est la règle la plus importante de toutes dans le domaine des mesures en Physique, et son importance est malheureusement souvent sous-estimée...

 

En effet, le moyennage des mesures permet de maximiser la précision du résultat final en divisant voire en annulant l'influence des facteurs "variants" sur les résultats (précision du matériel de mesure du côté "mesure", et pente de la route, vent, et variations mécaniques de la voiture du côté "conditions de mesure" en mesures sur route), et il est donc indispensable pour officialiser un résultat de mesure avec la meilleure précision possible! TOUS les professionnels des mesures sans exception en sont bien conscients, et réalisent donc un nombre important de mesure (quatre en général) qu'ils moyennent pour officialiser leurs résultats de mesures, et ce alors même qu'ils utilisent des matériels de mesure professionnels (ou semi-professionnels, comme la Performance Box qui fait fureur aux USA) d'une excellente précision...   

 

Bien sûr, il n'est pas question de multiplier les mesures à l'infini, et le but est de trouver le meilleur compromis entre la précision de résultats souhaitée par l'expérimentateur et le nombre de mesures à réaliser / moyenner, en fonction de la précision intrinsèque du matériel de mesure et des conditions de mesure... et c'est précisément ce que PerfectPower va vous présenter en deux règles d'or dans cette introduction, qui s'appliquent aux cinq performances "traditionnelles" toutes mesurables avec une excellente précision à PerfectPower.

 

Règle 1 (déjà présentée en remarque 1 du chapitre IV-2-A consacré aux mesures de puissance)

 

il est indispensable d'homologuer la moyenne de quatre mesures faites dans les deux sens de la route pour une précision maximale de résultats, même si PerfectPower garantit la précision intrinsèque de chacune de ces quatre mesures, ce qui se vérifie facilement par des résultats identiques (aux variations mécaniques près de la voiture) dans un sens de route donné...

Mais nous sommes obligés de le faire à cause de l'influence ENORME de la pente de route sur les résultats (FAQ / Q8), mais au final cela nous garantit vraiment une précision maximale de résultats (largement inférieure au %!), et ce d'autant plus que cela annule -ou limite fortement- par la même occasion l'influence d'un éventuel vent ainsi que celle de possibles variations mécaniques de la voiture (température moteur / turbo / boite / pneus). 

 

Règle 2

 

Vous pouvez néanmoins choisir de ne faire que deux mesures (mais toujours dans les deux sens) si vous souhaitez économiser la mécanique de votre voiture -ce qui se comprend toujours lorsqu'il s'agit de sa propre voiture!- , la précision du résultat final restera excellente (<1%) et donc officialisable si ces deux mesures ont été réalisées de façon académique. 

Cette règle est d'autant plus légitime pour les mesures de reprises et de freinage qu'il en existe plusieurs types, ce qui obligerait à faire un nombre incroyable de mesures si l'on devait en faire quatre par type! Cela n'empêche évidemment pas les véritables professionnels de l'automobile (responsables des essais) de le faire, mais d'une part ils sont payés pour cela, et d'autre part ce ne sont pas leurs propres voitures... 

 

1) PUISSANCE (onglet "P")

 

Appliquez à la lettre le plan donné au début de ce chapitre V (démarche-type en quatre points, complétée des conseils PerfectPower). 

 

Effectuez ainsi quatre mesures de puissance dans les deux sens de la route (selon le schéma sens 1/2/1/2), après avoir effectué la récupération automatique des données météo (chapitre I-2-B), et l'étalonnage régime (chapitre IV-2-F) si vous avez retenu cette méthode de paramétrage des rapports de boite (chapitre II-2-A-5) (recommandé).

 

Puis effectuez le moyennage de ces quatre mesures grâce à la fonction de moyennage des résultats de PerfectPower (chapitre VI-3) pour officialiser les résultats de puissance de votre voiture dans sa configuration du moment avec une précision maximale. Et enfin générez un nouveau résultat moyen calculé sur la base de ces quatre mesures, ce qui vous permettra de supprimer ensuite les quatre résultats sources et de gagner ainsi de la place mémoire!

Attention cependant à ne pas supprimer trop vite les quatre résultats sources, car il est souvent très intéressant de les comparer (en particulier les courbes dont vous observerez la superposition pour un sens de route donné et l'éventuel écart entre les deux sens traduisant l'influence -énorme!- de la pente de route sur les résultats) au moyen de la fonction de comparaison des résultats de PerfectPower (chapitre VI-3). 

  

Remarque: Quel rapport de boite choisir: la 2 ou la 3? La réponse a été donnée au chapitre II-2-A-8

 

Plan retenu par PerfectPower: Quatre mesures en 2ème puis quatre mesures en 3ème (étude sur les deux rapports à des fins de comparaison et d'étude personnelle), ce qui représente huit mesures en tout. 

 

2) ACCELERATIONS (onglet "A")

 

Appliquez à la lettre le plan donné au début de ce chapitre V (démarche-type en quatre points, complétée des conseils PerfectPower). 

 

Effectuez ainsi quatre mesures d'accélérations dans les deux sens de la route (selon le schéma sens 1/2/1/2).

 

Puis effectuez le moyennage de ces quatre mesures grâce à la fonction de moyennage des résultats de PerfectPower (chapitre VI-3) pour officialiser les résultats d'accélérations de votre voiture dans sa configuration du moment avec une précision maximale. Et enfin générez un nouveau résultat moyen calculé sur la base de ces quatre mesures, ce qui vous permettra de supprimer ensuite les quatre résultats sources et de gagner ainsi de la place mémoire!

Attention cependant à ne pas supprimer trop vite les quatre résultats sources, car il est souvent très intéressant de les comparer (en particulier les courbes dont vous observerez la superposition pour un sens de route donné et l'éventuel écart entre les deux sens traduisant l'influence -énorme!- de la pente de route sur les résultats) au moyen de la fonction de comparaison des résultats de PerfectPower (chapitre VI-3). 

 

Remarque: Il existe une méthode alternative incomparablement plus pratique, rapide, et économique pour mesurer les accélérations de sa voiture à PerfectPower: le simulateur de performances (chapitre VII)!!!

 

Plan retenu par PerfectPower: Quatre mesures.

Cependant, le simulateur de performances est aussi utilisé, en complément comme... en remplacement! 

 

3) REPRISES (onglet "R")

 

Appliquez à la lettre le plan donné au début de ce chapitre V (démarche-type en quatre points, complétée des conseils PerfectPower). 

 

Effectuez ainsi quatre mesures de reprises d'un type donné (exemple: 80 - 120 km/h en 5ème) dans les deux sens de la route (selon le schéma sens 1/2/1/2).

 

Puis effectuez le moyennage de ces quatre mesures grâce à la fonction de moyennage des résultats de PerfectPower (chapitre VI-3) pour officialiser les résultats de reprises de votre voiture dans sa configuration du moment avec une précision maximale. Et enfin générez un nouveau résultat moyen calculé sur la base de ces quatre mesures, ce qui vous permettra de supprimer ensuite les quatre résultats sources et de gagner ainsi de la place mémoire!

 

Remarque 1: Quel type de reprises effectuer? La réponse est très variable et dépend des besoins / objectifs de chaque personne: il n'y a en effet pas de véritable règle en la matière! 

La norme implicitement retenue par la majorité des revues automobiles est le 80 - 120 km/h en 4ème/5ème voire 6ème, car c'est une mesure typique des capacités de dépassement d'une voiture sur route, mais après cela on peut vraiment faire tout ce qu'on veut (40 - 80 km/h, 60 - 100 km/h, 100 - 140 km/h, etc...) sur (presque) tous les rapports que l'on veut, et encore une fois le choix dépendra avant tout des besoins / objectifs de chaque personne!

 

Remarque 2: Il existe une méthode alternative incomparablement plus pratique, rapide, et économique pour mesurer les reprises de sa voiture à PerfectPower: le simulateur de performances (chapitre VII)!!!

 

Plan retenu par PerfectPower:

40 - 80 km/h en 2ème/3ème (relances basses sur route)

80 - 120 km/h en 3ème/4ème/5ème/6ème -si présente bien sûr- (relances classiques sur route)

Avec "seulement" deux mesures par type, ce qui représente déjà 10 mesures en tout pour une boite 5 et 12 pour une boite 6! Faire quatre mesures par type représenterait un temps de séance vraiment très élevé, et surtout un certain "déséquilibre" avec les autres mesures (puissance, accélérations, freinage, vitesse maxi)... 

Cependant, le simulateur de performances est aussi utilisé, en complément comme... en remplacement! 

 

4) FREINAGE (onglet "F")

 

Appliquez à la lettre le plan donné au début de ce chapitre V (démarche-type en quatre points, complétée des conseils PerfectPower). 

 

Effectuez ainsi quatre mesures de freinage d'un type donné (exemple: 100 - 0 km/h) dans les deux sens de la route (selon le schéma sens 1/2/1/2).

 

Puis effectuez le moyennage de ces quatre mesures grâce à la fonction de moyennage des résultats de PerfectPower (chapitre VI-3) pour officialiser les résultats de freinage de votre voiture dans sa configuration du moment avec une précision maximale. Et enfin générez un nouveau résultat moyen calculé sur la base de ces quatre mesures, ce qui vous permettra de supprimer ensuite les quatre résultats sources et de gagner ainsi de la place mémoire!

 

Remarque: Quel type de freinage effectuer? La réponse est variable et dépend des besoins / objectifs de chaque personne: il n'y a en effet pas de véritable règle en la matière! 

La norme implicitement retenue par la majorité des revues automobiles mesurant les performances au freinage est le 100 - 0 km/h, car c'est une mesure typique des capacités de freinage d'une voiture sur route, mais après cela on peut vraiment faire tout ce qu'on veut (50 - 0 km/h, 80 - 0 km/h, 130 - 0 km/h, 160 - 0 km/h, 200 - 0 km/h, etc...), et encore une fois le choix dépendra avant tout des besoins / objectifs de chaque personne!

 

Plan retenu par PerfectPower:

50 - 0 km/h

100 - 0 km/h

Avec quatre mesures par type, ce qui représente huit mesures en tout. 

  

5) VITESSE MAXI / ETALONNAGE COMPTEUR (onglet "V")

 

Appliquez à la lettre le plan donné au début de ce chapitre V (démarche-type en quatre points, complétée des conseils PerfectPower), sauf qu'ici les recommandations sont quelque peu différentes:

 

- Pour la vitesse maxi, faites une seule prise de mesure dans un seul sens si la route est jugée suffisamment plate, sinon faites en une dans chaque sens puis moyennez les. Puis, pour officialiser la vitesse maxi de votre voiture dans sa configuration du moment avec une précision maximale, retenez simplement la vitesse maxi mesurée dans le premier cas et la moyenne des deux vitesses maxi mesurées dans le second cas.

 

- Pour l'étalonnage compteur, faites une seule prise de mesure pour chacune des vitesse compteur voulues. Cette seule prise de mesure suffira à officialiser la vitesse réelle de votre voiture à la vitesse compteur retenue avec une précision maximale. En cas de doute sur une valeur, ou en cas de mauvaise stabilisation, réitérez l'opération pour cette vitesse. 

 

Veuillez noter que dans les deux cas, aucun moyennage n'est nécessaire concernant la validité intrinsèque d'une prise de mesure: c'est parce qu'il est déjà "inclus" dans la mesure en elle-même qui moyenne la vitesse réelle (GPS) sur 3 secondes! De plus, pour l'étalonnage compteur, il n'y a aucune exigence de planéité de la route de mesure pour officialiser le résultat puisque ce type de mesure n'est pas "gravité-dépendant": l'essentiel est juste de bien rester stabilisé à la vitesse voulue pendant les trois secondes de mesure (ce qui il est vrai est plus facile sur une route plate!).

 

Remarque 1 (vitesse maxi): Il est bien évident que vous ne pourrez pas mesurer la vitesse maxi de votre voiture sur votre route de mesure normale (celle où vous effectuerez vos mesures de puissance, d'accélérations, de reprises, ou de freinage), qui ne dispose certainement pas de la longueur et des conditions de sécurité nécessaires pour atteindre votre vitesse maximale! De plus, à moins d'être un professionnel de l'automobile, vous n'aurez certainement pas accès non plus à des anneaux de vitesse... 

Il vous faudra donc aller sur une route la plus plate possible et permettant de rouler à des vitesses élevées pendant plusieurs km (en Allemagne par exemple), pour pouvoir mesurer la vitesse maxi de votre voiture.

 

Remarque 2 (vitesse maxi): Il existe une méthode alternative incomparablement plus pratique, rapide, et économique pour mesurer la vitesse maxi de sa voiture à PerfectPower: le simulateur de performances (chapitre VII)!!!

 

Remarque (étalonnage compteur): Quelles vitesses choisir pour l'étalonnage compteur? La réponse est variable et dépend des besoins / objectifs de chaque personne: il n'y a en effet pas de véritable règle en la matière, et il n'y a même pas non plus de norme implicite véritablement retenue par les revues automobile!

Du coup, on peut vraiment faire tout ce qu'on veut (40 compteur, 60 compteur, 80 compteur, 100 compteur, etc...), et encore une fois le choix dépendra avant tout des besoins / objectifs de chaque personne!

 

Plan retenu par PerfectPower:

- Pour la vitesse maxi: Une mesure sur autoroute allemande sur une portion jugée suffisamment plate, lancé sur 10 km (l'équivalent de quatre tours de l'anneau de Montlhéry, norme retenue par l'Auto Journal). 

Cependant, le simulateur de performances est aussi utilisé, en complément comme... en remplacement! 

- Pour l'étalonnage compteur: De 40 km/h à 160 km/h, tous les 20 km/h. Soit sept mesures en tout. 

 

6) CONCLUSION

 

Cette séance-type a été conçue pour mesurer la puissance et les performances "traditionnelles" d'une voiture avec une précision maximale, en particulier grâce au moyennage des résultats sur quatre mesures faites dans les deux sens de la route, permettant d'annuler l'influence des facteurs "variants" (pente de la route, vent, variations mécaniques) sur les résultats.

 

Elle constitue une séance de référence aussi bien pour moi qui l'a établie en tant que spécialiste des mesures de puissance / performances automobile que pour toutes les revues automobiles sérieuses qui procèdent toutes à peu près selon ce schéma (sauf pour la puissance qu'aucune revue française ne mesure, à l'exception de l'Action Automobile et Touristique qui l'a fait pendant quelques années), et elle doit l'être pour vous aussi si vous voulez mesurer la puissance et les performances de votre voiture avec une précision maximale. 

 

Cependant, cette séance de référence n'est en aucun cas immuable et elle doit être adaptée aux besoins de chacun. 

Par exemple, certains voudront se contenter de deux mesures de puissance sur un seul rapport et de deux mesures d'accélération pour préserver la mécanique, d'autres voudront réaliser plus ou moins de types de reprises, et encore d'autres voudront ne faire leurs mesures que dans un seul sens d'une route qu'ils auront vérifiée être suffisamment plate et en l'absence de vent afin de diviser par deux le volume de séance, et toutes ces démarches sont parfaites du moment qu'elles sont mûrement réfléchies et adaptées à vos besoins / objectifs de mesure / précision!

N'hésitez pas à me contacter pour me demander conseil pour votre cas personnel, je vous ferai un plan personnalisé.

 

Remarque: Pour savoir si une route de mesure est suffisamment plate pour pouvoir se contenter de faire les mesures dans un seul sens, il existe trois techniques:

- Faire des mesures de puissance dans les deux sens avec PerfectPower, et comparer les écarts entre ces deux sens (le mieux, et de loin)

- Calculer la pente moyenne de cette route en utilisant Google Earth (moyen: Google Earth n'est pas suffisamment précis -altitudes au mètre près- ET ne rend pas toujours bien compte des VRAIS dénivellés)

- Mesurer l'angle sur l'axe X du téléphone logé dans son support avec PerfectPower (précision de 0,1°) dans les deux sens (voiture à l'arrêt!), et comparer les écarts entre ces deux sens (moyen: nécessite que la pente soit constante sur toute la zone de mesure)

 

Je vous conseille donc la première technique qui est la plus précise.

Il vous suffit de faire les quatre mesures de puissance selon le schéma évoqué (sens 1/2/1/2), et de comparer la moyenne des mesures 1-3 (sens 1) et des mesures 2-4 (sens 2). Si l'écart est supérieur à un seuil arbitraire à se fixer au départ selon ses objectifs de précision (voir exemple ci-dessous), alors la route ne peut pas être considérée suffisamment plate et vous devrez faire vos mesures dans les deux sens. En revanche, si il est inférieur à ce seuil, vous pouvez alors vraiment faire vos mesures dans un seul sens...

Exemple: Vous souhaitez valider vos résultats de puissance avec une précision de 1%. L'écart de puissance entre les deux sens doit donc être du double, soit 2 * 1 = 2% ==> Votre seuil de tolérance doit donc être de 2% de différence de puissance maxi entre les deux sens. Simple, non? 

Hélas, vous vous rendrez vite compte en pratique qu'un tel seuil de 2% est très rapidement atteint, même pour des routes semblant quasiment plates à l'œil nu (faux-plat), et qu'il est finalement souvent plus simple de ne pas se poser de questions et de mesurer d'emblée dans les deux sens de la route puis de moyenner les résultats pour une précision maximale... Toutes les infos à ce sujet en FAQ / Q8

 

2) La séance-type de développement moteur (puissance)

 

C'est extrêmement simple: il vous suffit de procéder exactement comme nous venons de le voir au chapitre V-1 pour une séance-type de mesure de puissance / performances, mais... en la limitant aux mesures de puissance, et en se limitant à une seule voiture, celle sur laquelle on veut faire du développement moteur!

Bien sûr, il faudra réaliser cette séance-type pour chaque configuration dont on désire valider les résultats, le but du jeu étant bien sûr de comparer très précisément les résultats de puissance moteur @ régime et de couple moteur @ régime de chaque configuration, afin de déterminer le gain (et/ou la perte malheureusement...) sur les différentes plages de régime d'une configuration à l'autre!

 

Remarque 1: Il est bien entendu que le développement moteur est tout un art et ne se résume pas aux quelques lignes que vous lirez dans ce chapitre, qui n'a pas pour but de faire de chaque utilisateur de PerfectPower un expert en développement moteur, mais simplement de lui montrer comment procéder globalement dans cet art mécanique, en utilisant PerfectPower et non un banc moteur ou un banc à rouleaux. Cependant, je me ferai un plaisir de répondre à toutes vos questions dans ce domaine du développement moteur si vous souhaitiez en faire avec PerfectPower, ce à quoi je vous encourage vivement!

 

Remarque 2: Pour faire du développement moteur, il n'est plus impératif de mesurer dans les deux sens de la route afin d'annuler l'influence d'une légère pente et/ou d'un léger vent sur les résultats, puisque l'objectif ici n'est pas d'avoir des résultats absolus 100% exacts, mais d'avoir des conditions de mesure identiques d'une séance à l'autre afin de quantifier uniquement les variations de puissance et de couple d'une configuration à l'autre! Autrement dit, on ne cherche pas ici à annuler l'influence de la pente de route et du vent, mais à l'égaliser. vous pouvez donc mesurer dans un seul sens de la route pour faire du développement moteur, et les résultats des quatre mesures d'une configuration donnée seront même plus réguliers puisqu'obtenus avec la même pente et le même vent (s'il y en a).

Cependant, mesurer dans un seul sens en développement moteur n'apporte rien de mieux que de mesurer dans les deux sens à partir du moment où le moyennage d'au moins deux mesures reste indispensable pour annuler l'influence des variations mécaniques d'une mesure à l'autre (le but étant de quantifier le plus précisément possible le niveau de performances d'une config donnée), et s'il y a du vent, cela peut même être très légèrement préjudiciable (si la route de mesure restera évidemment la même d'une séance à l'autre, ce ne sera pas le cas du vent...) ==>

C'est pourquoi je vous conseille d'appliquer exactement les mêmes règles que pour une séance-type de mesure de puissance / performances sur le moyennage de quatre mesures faites dans les deux sens de la route. 

 

Remarque 3: Vous pourriez éventuellement vous demander pourquoi l'on se base sur des mesures de puissance pour faire du développement moteur, et non pas sur des mesures d'accélérations ou de reprises? Et bien il existe de nombreuses raisons à cela! Parmi les plus importantes:

- Une mesure de puissance permet de cibler en une seule mesure les performances du moteur sur toute la plage de régimes utile, quand ceci nécessiterait au moins... dix mesures de reprises différentes, et que... aucune mesure d'accélération ne permettrait cela!

- Une mesure de puissance normée permet d'annuler l'influence des conditions météo sur les résultats, quand cela est tout simplement... impossible avec des mesures d'accélération ou de reprises!

- Une mesure de puissance n'est pas influencée par la "technique" du conducteur puisque celle-ci est standard et facile à réaliser pour ces mesures, quand il est pratiquement impossible de réaliser deux fois de suite le même démarrage et la même vitesse de changement de rapport en accélérations. Cependant il est vrai que le moyennage des mesures permet de limiter fortement cet aspect de variabilité des mesures d'accélération. Et cet argument ne vaut pas pour les mesures de reprises pour lesquelles la technique du conducteur est également standard et tout aussi facile à réaliser que pour les mesures de puissance.

  

Remarque 4: PerfectPower offre la possibilité très intéressante de pouvoir comparer aussi bien les résultats de vos mesures que leurs... courbes, en les superposant sur le même graphique! Vous pouvez ainsi repérer d'un simple coup d'oeil l'effet de telle ou telle modification sur les performances du moteur! Toutes les infos sur ce système de comparaison sont dans le chapitre VI-3

 

 

 

VI) Résultats

 

Pour consulter les résultats d'une voiture, appuyez sur l’icône Résultats située dans l’écran principal (l'icône la plus à droite) en ayant pris soin que ce soit bien la voiture dont vous voulez voir les résultats qui soit affichée en écran Perfs. 

 

La liste des quatre types de mesures disponibles à PerfectPower (puissance, accélérations, reprises, freinage) s'affiche alors. Cliquez sur la rangée correspondant au type de mesure souhaité, et vous accédez à la liste des résultats de la voiture sélectionnée pour le type de mesure choisi. Chacun des résultats de cette liste est repéré par la date précise de la mesure associée, sa nature (U = mesure unique, Mx = moyenne de x mesures, x = 2, 3, ou 4), et un numéro de 1 à 50 représentant son ordre chronologique d'enregistrement. 

 

Remarque 1: Des informations complémentaires spécifiques au type de mesure réalisée sont données sur une seconde ligne:

- Puissance: la puissance maxi, le rapport de boite de mesure, la norme de correction, et le mode de calcul des pertes (pertes1 = calcul des pertes sur paramètres, pertes2 = calcul des pertes par mesure en roue libre)

- Accélérations: le temps aux 400 m DA

- Reprises: le type de reprises (vitesse de début, vitesse de fin, rapport de boite) et le temps réalisé

- Freinage: le type de freinage (vitesse de début) et la distance d'arrêt réalisée

 

Remarque 2: Pour ne pas risquer de saturer la mémoire interne de votre smartphone, le nombre de résultats par type de mesure (puissance, accélérations, reprises, freinage) et par voiture est limité à 50.

 

1) Lecture des résultats (fiche, graphique)

 

Cliquez sur la rangée correspondant au résultat de la mesure souhaitée, et vous accédez à sa fiche de résultats.

 

Cette fiche est d'un format spécifique pour chaque type de mesure (puissance, accélérations, reprises, freinage). Les résultats de puissance et d’accélérations possèdent un graphique accessible par un appui sur le bouton Graphique situé en bas de la fiche.

 

Ce graphique inclue 2 courbes représentant :

- la puissance moteur et le couple moteur en fonction du régime moteur pour la puissance

- l’accélération et la vitesse en fonction du temps pour les accélérations

En haut de ce graphique sont résumées initialement les valeurs maxis.

 

2) Re-calcul des mesures de puissance et d'accélérations

 

PerfectPower offre une fonction extrêmement intéressante de re-calcul des mesures de puissance et d'accélérations, qui vous permet de faire re-calculer ces mesures par l'application APRES qu'elles aient été réalisées, en en modifiant les paramètres! 

 

Voici les intérêts majeurs de cette fonction:

 

1) Pour les mesures de puissance:

- Permettre de réaliser une séance de mesures même si l'on n'a pas renseigné en intégralité les paramètres du Setup (norme de correction, conditions météo, mode de calcul des pertes) et/ou de la fiche Voiture (masse voiture, rapports de boite, etc...)

- Permettre de corriger une éventuelle erreur de saisie initiale de ces paramètres

- Permettre de quantifier très précisément l'influence des différents paramètres sur les résultats

Ainsi, grâce à cette fonction, il n’est PAS indispensable de faire le paramétrage complet du Setup et de la fiche Voiture AVANT la séance: vous pouvez très bien faire d’abord vos mesures avec un paramétrage incomplet, puis terminer ensuite ce paramétrage APRES la séance à tête reposée, et enfin faire re-calculer toutes les mesures effectuées avec ce nouveau paramétrage!

En revanche attention: le choix du mode de calcul des pertes pour le Setup et de six paramètres bien précis (la cylindrée moteur, le type de transmission, la dimension des pneus, le nombre de rapports de boite, le rapport de boite de mesure et le régime mini) pour la fiche Voiture restent eux indispensables AVANT la séance, ces paramètres ne pouvant être proposés au re-calcul de mesure.   

 

2) Pour les deux types de mesure (puissance et accélérations):

- Permettre de compenser une éventuelle faiblesse de réception GPS lors de la mesure en modifiant MANUELLEMENT la vitesse maximale de fin de mesure, grâce à une fonction inédite de "Correction sur vitesse maxi"

Attention: Cette fonction là est particulière et "hélas" dangereuse, en ce sens qu'elle n'agit pas sur un paramètre classique (c'est à dire du choix de l'utilisateur), mais sur une grandeur de mesure qui devrait normalement être IMMODIFIABLE!!! Cependant, il peut arriver dans de très rares cas de mauvaise réception GPS que la mesure soit faussée (pessimiste dans 95% des cas), ce qui se traduit généralement par une vitesse maxi de mesure anormale (trop basse si mesure pessimiste et trop élevée si mesure optimiste), et PerfectPower a ainsi prévu la possibilité pouvoir compenser -en totalité ou en grande partie- cette faiblesse de réception GPS pendant la mesure en autorisant l'utilisateur à modifier manuellement la vitesse maxi de fin de mesure à la valeur qu'il estimera être la vraie: PerfectPower effectue alors une corrélation de toute la mesure en se basant sur cette nouvelle vitesse maxi, et peut ainsi re-calculer l'intégralité de la mesure avec une justesse maximale... mais seulement si la vitesse saisie par l'utilisateur est correcte évidemment! 

 

Dans les deux cas, tous ces paramètres sont disponibles et modifiables directement dans les fiches de résultats des mesures de puissance et d'accélération dans la partie "Option: Re-calcul de la mesure" située en dessous des résultats de la mesure! Il vous suffit ainsi de:

- modifier les paramètres voulus

- appuyer sur le bouton "Re-calcul de la mesure" situé en bas de cette option

==> PerfectPower recalcule alors la mesure avec les nouveaux paramètres et affiche les nouveaux résultats dans la fiche! Cependant attention: PerfectPower n'enregistre pas ces nouveaux paramètres, car rien ne dit que vous voulez vraiment les conserver!

- Si après analyse des nouveaux résultats, vous estimez que ce nouveau paramétrage est bien le bon, alors vous pouvez cette fois vraiment enregistrer les nouveaux paramètres en appuyant sur le bouton "Enregistrer les nouveaux paramètres" situé tout en bas de cette option. Sinon, vous pouvez re-modifier les paramètres voulus et faire re-calculer la mesure autant de fois que vous le voulez, jusqu'à obtention des bons paramètres.  

 

Remarque 1: En réalité, si vous êtes "sûrs de votre coup" lors d'un re-calcul de mesure, vous pouvez directement appuyer sur le bouton "Enregistrer les nouveaux paramètres" après avoir modifié les paramètres voulus, sans appuyer sur le bouton "Re-calcul de la mesure"! Dans ce cas, PerfectPower non seulement re-calcule la mesure avec les nouveaux paramètres et affiche les nouveaux résultats dans la fiche, mais enregistre aussitôt après les nouveaux paramètres en mémoire!

 

Remarque 2: Concernant la fonction "Correction sur vitesse maxi", il est nécessaire de cocher la case "Correction vitesse maxi" afin de déverrouiller le champ "Vitesse maxi" et donc de pouvoir paramétrer la "nouvelle" vitesse maxi...

Cependant attention à ce que vous faites, car encore une fois, cette fonction est dangereuse et ne devrait être utilisée QUE en cas de certitude absolue d'une véritable faiblesse de réception GPS sur la mesure (ce qui reste un cas de figure très rare...), et QUE si vous avez une excellente idée de la vitesse maxi réellement atteinte lors de la mesure!

S'il est nécessaire de le préciser, c'est parce que dans l'immense majorité des cas, la réception GPS est suffisamment bonne pour que les résultats de PerfectPower soient parfaitement justes, et que si vous utilisez cette fonction dans l'un de ces cas, vous ne ferez que DEGRADER la précision des résultats et en aucun cas l'améliorer... 

Il a cependant été porté un soin particulier dans PerfectPower pour que tout résultat corrigé sur la vitesse maxi soit immédiatement repérable dans la fiche de résultats (la ligne "Vitesse" est marquée en rouge avec l'inscription "(cor.)"), afin que des résultats PerfectPower erronés par suite d'une utilisation inadéquate de cette fonction et publiés sur le net portent la trace de cette modification manuelle de la vitesse maxi de mesure par l'utilisateur... 

En conclusion, merci d'être extrêmement prudent sur l'éventuelle utilisation que vous ferez de cette fonction, car encore une fois, dans l'immense majorité des cas, il n'est PAS nécessaire de l'utiliser, la réception GPS étant généralement suffisamment bonne pour que les résultats de PerfectPower soient parfaitement précis en toutes circonstances... et ce sera toujours plus le cas puisque PerfectPower va bientôt prendre en charge le récepteur GPS hautes performances Sky Pro XGPS 160 en bluetooth (compatible Androïd et iOS)! 

 

Remarque 3: Vous remarquerez qu'il est également possible de modifier le paramètre "Description" dans cette option "Re-calcul de la mesure", et ce pour tous les types de mesure (puissance, accélérations, reprises, freinage). Bien sûr, ce paramètre n'étant pas un paramètre de mesure mais un paramètre purement descriptif, il n'agit aucunement sur les résultats, et faire re-calculer une mesure de puissance ou d'accélérations en le modifiant ne changera absolument rien aux résultats! C'est d'ailleurs pourquoi cette option "Re-calcul de la mesure" a été re-baptisée "Modification des paramètres" dans les fiches des résultats de reprises et de freinage, où aucun re-calcul de mesure n'est possible. 

En revanche, ce paramètre "Description" est évidemment modifiable ET enregistrable comme tous les autres, pour tous les types de mesures!

 

3) Comparer et/ou moyenner des résultats

 

Il est possible dans PerfectPower de comparer et/ou de moyenner les résultats de deux à quatre mesures du même type: Puissance, Accélérations, Reprises, ou Freinage. Il vous suffit d'accéder à la fiche de résultats de l'une des mesures à comparer et/ou à moyenner (cette mesure constituera la mesure de référence), puis de sélectionner dans la partie "Comparaison / Moyennage" située en bas de la fiche le numéro des autres mesures à comparer et/ou à moyenner, et enfin d'appuyer sur le bouton adéquat "Comparaison" ou "Moyennage": vous accédez alors à la fiche de comparaison ou de moyennage des mesures choisies. On revient ensuite à la fiche de résultats de la mesure de référence en appuyant sur la touche BACK.

 

Remarque 1: Pensez à mémoriser les numéros des mesures à comparer et/ou à moyenner AVANT d'accéder à la fiche de résultats de la mesure de référence, c'est à dire lorsque vous êtes en écran Résultats avec la liste de tous les résultats avec leurs numéros. Sinon, vous devrez revenir en arrière pour les noter.

 

Remarque 2: Vous devez vous assurer de la compatibilité des mesures à comparer et/ou à moyenner:

- Pour les mesures de puissance, en comparaison: Même norme de correction, même mode de calcul des pertes, mêmes paramètres "Voiture" suivants: rapport de boite de mesure, régime mini, régime maxi

- Pour les mesures de puissance, en moyennage: Mêmes paramètres "Setup" (tous), même paramètres "Voiture" (tous)

- Pour les mesures d'accélérations: Toujours compatibles

- Pour les mesures de reprises: Même rapport de boite, même vitesse de début, même vitesse de fin

- Pour les mesures de freinage: Même vitesse de début

Cependant, vous n'avez pas vraiment à vous soucier de la compatibilité des différentes mesures que vous voudrez comparer et/ou moyenner puisque si vous oubliez ces conditions et sélectionnez des mesures incompatibles entre elles, PerfectPower le détectera et ne sélectionnera pas les mesures incompatibles avec la mesure de référence, en vous donnant la raison de cette incompatibilité.

 

Remarque 3: PerfectPower offre la possibilité très intéressante de pouvoir comparer aussi bien les résultats de vos mesures que leurs... courbes, en les superposant sur le même graphique! Il vous suffit pour cela d'appuyer sur le bouton "Graphique" situé tout en bas d'une fiche de résultats comparés, et un graphique superposant les courbes de toutes les mesures comparées apparaitra!

Vous pouvez ainsi par exemple repérer d'un simple coup d'oeil l'effet de telle ou telle modification sur les résultats en développement moteur, tout comme vous pouvez vérifier facilement la régularité mécanique du moteur de votre voiture en comparant plusieurs mesures effectuées avec la même config dans le même sens (plus les courbes se superposent, plus le moteur est régulier), ou encore voir l'influence spectaculaire de la moindre pente de route sur les résultats en comparant plusieurs mesures effectuées avec la même config dans les deux sens d'une route en légère pente!

Le code couleur suivant a été choisi pour les 4 courbes:

- Courbe de la mesure 1: BLANC

- Courbe de la mesure 2: ROUGE

- Courbe de la mesure 3: VERT

- Courbe de la mesure 4: BLEU

 

Remarque 4: PerfectPower vous permet également de pouvoir visualiser le graphique d'une mesure moyennée: Il vous suffit pour cela d'appuyer sur le bouton "Graphique" situé en bas d'une fiche de résultats moyennés, et un graphique représentant la courbe de toutes les mesures moyennées apparaitra! La couleur de cette courbe est blanche, afin de la caractériser comme une courbe moyenne, et de la différencier des courbes standard d'un résultat normal qui sont elles en bleu et rouge.

 

Remarque 5: PerfectPower offre également la possibilité très intéressante de pouvoir générer un nouveau résultat "moyen" calculé sur la base des mesures sources utilisées! Il vous suffit pour cela d'appuyer sur le bouton "GENERER UN NOUVEAU RESULTAT" situé tout en bas d'une fiche d'un résultat moyenné, et un nouveau résultat constituant le résultat "moyen" des mesures sources utilisées sera crée avec un nouveau numéro et la date du résultat de la mesure de référence!

Vous pourrez dès lors consulter ce nouveau résultat "moyen" en retournant en écran Résultats, il se trouvera en dernier dans la liste, et en cliquant dessus vous accéderez à sa fiche de résultats faite EXACTEMENT comme toutes les autres fiches de résultats puisque ce nouveau résultat "moyen" est de nature IDENTIQUE aux autres résultats "normaux", et en possède donc TOUTES les propriétés!

Cela signifie qu'il possède non seulement tous les résultats classiques des mesures d'un type donné, mais aussi qu'il est re-calculable et sauvegardable à volonté sur n'importe quel paramètre, qu'il est comparable ou moyennable avec d'autres résultats, qu'il dispose de son propre graphique et de sa propre simulation de performances, et qu'il est bien sûr supprimable.

La génération d'un nouveau résultat "moyen" de nature identique aux résultats "normaux" permet:

- d'officialiser ses résultats de mesure avec une seule fiche & graphique, comme si une seule mesure avait été faite!

- supprimer ensuite toutes les mesures sources utilisées pour générer ce nouveau résultat moyen, ce qui permet de libérer de la place mémoire!

 

4) Exporter des résultats de puissance (fiche, graphique) par mail

 

Il est possible à PerfectPower d'exporter par mail les fiches de résultats et les graphiques des mesures de puissance, et ce aussi bien pour les résultats classiques que pour les comparaisons de résultats et les moyennages de résultats.

Pour cela, il vous suffit de faire un clic long tout en haut de l'écran sur la première ligne de texte de la fiche de résultats ou du graphique que l'on veut exporter, et PerfectPower vous offrira une sélection d'applications mails permettant cet export.

Sélectionnez celle qui vous convient le mieux (gMail par exemple), saisissez votre adresse mail, puis cliquez sur "Envoyer": la fiche ou le graphique sera aussitôt envoyé(e) à l'adresse mail que vous aurez saisie, et vous pourrez le (la) récupérer dans votre boite mail sous la forme d'un fichier image .png. 

Une fois exportés la fiche de résultats et/ou le graphique d'une mesure de puissance, vous pouvez ensuite la supprimer de votre téléphone si vous voulez libérer de la place en mémoire. Ce n'est bien sûr pas une obligation et vous pouvez conserver tous les résultats de puissance que vous voulez sur votre téléphone, dans la limite de 50 résultats par voiture.

 

5) Supprimer un résultat

 

Comme pour les fiches Voiture, vous pouvez également supprimer une fiche de Résultats à tout moment:

Depuis l'écran Résultats, cliquez sur la rangée du résultat à supprimer. Vous accédez alors à sa fiche, et vous devez effectuer un clic LONG sur le bouton "Supprimer" situé tout en bas de la fiche. Le résultat est supprimé, et vous revenez alors automatiquement à l'écran Résultats actualisé. Vous pouvez ensuite supprimer d’autres résultats en répétant la même opération. 

Attention: Cette opération de suppression est irréversible!

 

 

 

VII) Simulateur de performances

 

PerfectPower possède un simulateur de performances extrêmement sophistiqué, vous permettant de simuler avec une fiabilité maximale toutes les performances possibles et imaginables de votre voiture! Il se base sur les résultats de n’importe quelle mesure de puissance que vous lui indiquerez, et il calculera alors grâce aux courbes de puissance obtenues et à tous les paramètres que vous aurez renseignés dans le Setup et la fiche de résultats utilisée toutes les performances de votre voiture, qui se répartissent en 4 grandes catégories: 

 

0) Régimes maxis idéaux de poussée sur chaque rapport

1) Accélérations

2) Reprises

3) Vitesse maxi

 

Ce simulateur est accessible depuis n’importe quelle fiche de résultat de Puissance en appuyant sur le bouton "Simulation de perfs" situé en bas de la fiche, et il calculera et affichera aussitôt tous ses résultats.

 

Le simulateur vous indique au début de son bilan les simulations qu’il a pu effectuer (accélérations, reprises, vitesse maxi) en fonction des régimes de début et de fin de la mesure de puissance.

En effet, il ne peut pas forcément simuler toutes les mesures. Par exemple, si votre mesure de puissance commence à 3000 rpm et s’arrête à 3500 rpm, le simulateur ne pourra pas simuler une accélération puisqu'il ne connaitra pas la puissance lors d'un quelconque changement de rapport puisque le régime descendra à ce moment sous les 3000 rpm... Mais il ne pourra pas non plus simuler toute reprise qui s'effectuerait sur une plage de régime non totalement incluse dans la plage 3000-3500 rpm pour la même raison... Il vous faut donc bien penser à cela quand vous faites vos mesures de puissance, et donc choisir une gamme de régime suffisamment large pour permettre toutes les simulations, cette gamme devant OBLIGATOIREMENT inclure le régime de 3000 rpm, parce que PerfectPower simule pour les accélérations un cirage de l’embrayage à ce régime lors du démarrage.

 

Le simulateur vous indique ensuite les conditions atmosphériques de mesure, qui sont tout simplement celles du standard DIN. Autrement dit, peu importe que vous ayez mesuré en SAE, CEE, JIS, etc, il se replacera lui systématiquement dans le standard DIN.

 

Le simulateur vous indique également que les conditions d'essai de la voiture sont celles renseignées dans la fiche de résultats actuellement utilisée. Ceci est très important, car ça permet une chose très intéressante: Vous pouvez tester n’importe quel changement de caractéristique voiture (masse voiture, masse additionnelle, rapports de boite, etc) simplement en effectuant un aller-retour dans la fiche de résultats, et en changeant le ou les paramètres voulus: la nouvelle simulation est effectuée INSTANTANEMENT lors du retour dans le simulateur!

Envie de simuler l’effet d’un (ou plusieurs) passagers supplémentaire? Allez dans la fiche de résultats et rajoutez le poids voulu dans Masse additionnelle, revenez dans le simulateur, et... miracle, tout est recalculé en un éclair! Vous voulez voir les performances de votre voiture avec une aérodynamique modifiée? Idem, allez dans la fiche de résultats et changez le S.Cx, puis revenez dans le simulateur pour voir vos nouvelles performances!

 

Actuellement, le simulateur se place dans le cadre de mesures sur une route plate, lisse, en ligne droite, et sèche, en l'absence de vent, et avec d’excellents pneus routiers chauds et gonflés à la pression constructeur, soit un cadre idéal. Veuillez cependant noter qu'il peut TOUT simuler (mesures sur route mouillée, en côte, avec vent, en virage, etc...), et que des nouvelles « features » seront rajoutées au simulateur à l'avenir. 

 

Vous pouvez également modifier les unités, les paramètres du simulateur (temps de changement des rapports), et les paramètres de reprise (rapport de boite engagé, vitesse de début, vitesse de fin) en allant dans le Setup, et à votre retour dans le simulateur, ils seront pris en compte!

 

0) Régimes maxis idéaux de poussée sur chaque rapport

 

Ils représentent les régimes qu’il faut « tirer » sur chaque rapport pour obtenir les meilleures performances. Cette fonctionnalité est évidemment fondamentale pour tous les pilotes de circuit et de rallye...

Comme vous pourrez le constater à l’utilisation du simulateur, et contrairement à certaines idées reçues répandues même dans le milieu automobile sportif, le régime maxi idéal est très souvent supérieur de 500 à 1000 rpm au régime de puissance maxi selon les rapports (surtout en essence), et en tout cas toujours au moins égal au régime de puissance maxi, et c’est tout à fait normal! La raison en sera donnée dans un prochain article dans la rubrique Articles techniques.

 

1) Accélérations

 

Le simulateur réalise une accélération maxi d’une durée de 60 secondes effectuée par un pilote PARFAIT, capable de faire un départ parfait en se maintenant en limite d’adhérence au démarrage en cirage d’embrayage à 3000 rpm (et aussi après le démarrage si la voiture est violente!), de pousser tous ses rapports aux régimes maxis idéaux, et de les passer en seulement 0,20s (réglage par défaut), ce qui est ultra rapide en boite manuelle. 

En d’autres termes, les meilleurs temps que vous ferez sur piste seront en général très légèrement moins bons que ceux réalisés par le simulateur qui représente un pilote parfait, à quelques exceptions cependant: 

- La loi de départ programmée actuellement dans le simulateur est une loi de départ en cirage d’embrayage à 3000 rpm, et elle est trop "gentille" pour les voitures qui ont peu de couple et/ou une adhérence très élevée. De plus, cette loi correspond à l’utilisation d’excellents pneus routiers, et elle peut donc là aussi devenir trop « gentille » pour toute voiture équipée de pneus slicks ou semi-slicks. Or, les premiers mètres sont FONDAMENTAUX dans les résultats d’une accélération en DA, et du coup, dans certains cas, vos résultats pourront égaler voire même être un peu meilleurs que ceux du simulateur.

- Le simulateur est obligé d’effectuer malgré tout des simplifications dans les calculs de limite d’adhérence en raison du nombre limité de paramètres d'une fiche Voiture, qui pourront dans certains cas donner des adhérences simulées inférieures aux adhérences réelles: on rejoint donc le problème évoqué ci-dessus.

- Il existe encore d’autres petites incertitudes comme le fait que les paramètres remplis par l’utilisateur dans la fiche de résultats ne sont pas forcément tous 100% justes, ou que les conditions météo / piste peuvent être exceptionnellement favorables le jour de vos mesures, etc..., ce qui peut conduire là encore à avoir de meilleurs résultats que ceux du simulateur.

Mais en règle générale, vous pouvez vraiment retenir les temps du simulateur comme des temps de référence optimaux! 

 

2) Reprises

 

Le simulateur réalise une reprise effectuée d’une vitesse x sur un rapport y à une vitesse z, avec x, y, et z choisis dans le Setup. Bien sûr, si la vitesse z est inatteignable, il vous le dira! 

 

3) Vitesse maxi

 

Le simulateur vous donne la vitesse maxi que vous pouvez atteindre, avec le rapport de boite engagé et le régime moteur correspondant. 

 

 

 

VIII) Circuit / Lap Timer

 

PerfectPower dispose d'un écran Circuit incluant de nombreuses fonctionnalités dont la plus intéressante est un Lap Timer, c'est à dire un système de chronométrage automatique des tours sur circuit.

Cette fonction permet à tous ceux qui font du circuit de:

- savoir les performances de leur voiture sur circuit lors d'une session

- vérifier leur régularité (pilote ET voiture) lors de ces sessions

- quantifier la progression de ces performances dans le temps

 

Pour accéder à l'écran Circuit, il faut appuyer sur l'icône Circuit située dans l'écran principal (2ème icône sur 5). Puis, pour utiliser la fonction Circuit, vous devez réaliser les quatre actions suivantes: 

 

1) Chercher sur Google Earth les coordonnées GPS du milieu de la ligne d'arrivée du circuit utilisé

 

Il n'existe pour l'instant aucune base de données PerfectPower de circuits contenant les coordonnées GPS de leur ligne d'arrivée: c'est donc à l'utilisateur de renseigner lui-même ces coordonnées GPS dans l'application avant toute utilisation de la fonction Circuit.

Rassurez vous, non seulement ce n'est pas difficile avec l'outil que je vais vous donner, mais en plus c'est plus évolutif que de laisser l'application chercher ces coordonnées dans une base de données de circuits: en effet, si vous décidez de chronométrer vos temps au tour en prenant en référence un autre endroit du circuit que la ligne d'arrivée, ou si vous participez à une course organisée sur une boucle de route fermée, vous pouvez très rapidement renseigner ces coordonnées GPS spécifiques dans PerfectPower avec l'outil évoqué, ce qui sera impossible avec une base de données de circuits car elle ne contiendra pas ce que vous cherchez...

 

L'outil à utiliser donc est Google Earth. Il vous suffit, une fois l'application ouverte, de "naviguer" à la surface de la Terre pour vous positionner juste au dessus de la ligne d'arrivée du circuit sur lequel vous vous rendez, et de relever les coordonnées GPS précises du milieu de cette ligne d'arrivée. Ce point constituera le point de référence dans l'écran Circuit de PerfectPower.

Note: On choisit le milieu de la ligne d'arrivée pour des raisons de précision: C'est en effet le point le plus proche du point "milieu" des points franchis par la voiture sur la ligne d'arrivée sur tous les tours d'une session. 

 

Une fois ces coordonnées GPS relevées avec Google Earth, il vous suffit de les rentrer sous les champs "Latitude ref (°)" et "Longitude ref (°)", en notant que PerfectPower vous demandera de les saisir dans le même système que celui utilisé par Google Earth, le système DMS (degrés, minutes, secondes). Dans ce système, rentrez pour la latitude et la longitude et de gauche à droite les degrés (nombre entier), les minutes (nombre entier), les secondes (nombre décimal avec une précision de 2 chiffres après la virgule identique à celle utilisée par Google Earth), et le demi globe (latitude: N pour Nord / S pour Sud, longitude: E pour Est / O pour Ouest).

Arrivé à ce stade, le Lap Timer est prêt à fonctionner! 

 

Remarque: Vous constaterez que des coordonnées GPS sont rentrées par défaut: ce sont celles du milieu de la ligne d'arrivée du circuit du Castellet (le circuit Paul-Ricard), dans le Var.

 

2) Fixer le téléphone UNIQUEMENT sur un bon support pare-brise

 

En effet, pour une réception GPS et donc une précision de données maximale (Lap Timer, vitesse instantanée, vitesse moyenne, distance totale), un positionnement du téléphone sous le pare-brise est indispensable.

Notez que c'est exactement la même fixation que celle à utiliser dans toutes les mesures "classiques" (puissance, accélérations, reprises, freinage, vitesse, étalonnage régime, mesure des pertes)...

Il est donc recommandé d'utiliser le même support pare-brise pour TOUS les types de mesure avec PerfectPower, et idéalement le fameux support pare-brise officiel Samsung (dispo ICI au prix le + bas).

 

3) Savoir que le Lap Timer ne fonctionne que si la vitesse de passage au point de référence rentré dans l'application est supérieure ou égale à 30 km/h

 

Il existe deux raisons à cela: 

 - Le Lap Timer étant utilisé pour des chronos circuit (ou boucle sur route rapide), franchir la ligne d'arrivée à moins de 30 km/h signifie que l'on a cessé les tours chronos et qu'il ne sert à rien de continuer à chronométrer. 

- La précision du Lap Timer est PROPORTIONNELLE (et non inversement proportionnelle) à la vitesse pour une raison physique très simple: pour un niveau de précision GPS donné (exemple: 5 m), le temps étant égal au quotient de la distance par la vitesse, donc plus celle-ci est élevée, plus le décalage de temps sera faible et donc la précision du Lap Timer bonne.

 

4) Vous rendre sur votre circuit... et faire fonctionner le Lap Timer!

 

Une fois les 3 premières opérations réalisées, et une fois que vous êtes prêts à vous lancer pour votre session circuit, voiture bien stabilisée à l'arrêt complet (INDISPENSABLE) et sur le plat, allez dans l’écran Circuit, puis faites les opérations suivantes:

Appuyez sur le chrono situé au milieu de l’écran, et juste au dessus d’un bandeau bleu (marqué Start). Le bandeau devient alors rouge (marqué Wait) pendant 2 secondes, temps pendant lequel vous ne devez surtout pas bouger. Puis le bandeau passe au blanc (marqué Running...): le chrono se déclenche alors immédiatement -il s'affiche à gauche du chrono de l'écran-, et avec lui toutes les fonctions de l'écran Circuit, et vous pouvez partir quand vous voulez pour effectuer votre session circuit!

Ensuite, une fois le premier tour réalisé, le Lap Timer -affiché en rouge et situé juste en dessous du bandeau blanc- va se déclencher lorsque vous franchirez la ligne d'arrivée du circuit (ou plus exactement le point de référence dont vous avez renseigné les coordonnées GPS au point 1) pour la première fois: c'est donc à ce moment précis que le véritable chronométrage des tours commence, le tour précédent étant considéré comme un tour d'échauffement destiné à se lancer, et le tour à venir étant lui considéré comme le 1er tour chrono. Puis ensuite, à chaque nouveau franchissement de la ligne d'arrivée, le chrono du tour précédent est enregistré, et le chrono du tour à venir se déclenche, et ainsi de suite jusqu'à la fin de la session circuit.

Dans tous les cas, le chrono (et toutes les fonctions de l'écran Circuit avec lui) s’arrêtera ou manuellement en appuyant sur le chrono de l'écran, ou automatiquement au bout de la première des deux conditions suivantes rencontrées: 30 tours bouclés, ou 30 minutes de session. Le bandeau redevient alors bleu et est marqué Ended, et il vous est alors possible d'analyser tous les résultats de la session, en particulier tous les temps au tour qui sont alors affichés dans un bilan de session en bas de l'écran et à faire glisser.    

Puis un nouvel appui sur le chrono de l'écran permet de revenir en état Start (bandeau bleu marqué Start) et de ré-initialiser toutes les données, pour une éventuelle nouvelle session chrono. 

Veuillez noter que pendant la session, entre l'appui initial sur le chrono de l'écran pour lancer la session et l'appui final sur ce même chrono pour la stopper (ou l'arrêt automatique de la session si 30 tours ou 30 minutes de session se sont écoulés), vous n’avez à vous occuper de rien d’autre que de votre pilotage: l’application s’occupe de tout le reste!

 

L'ensemble des fonctions de l'écran Circuit est (de haut en bas et de gauche à droite sur l'écran):

- la vitesse instantanée

- l'accélération linéaire

- l'accélération latérale

- la vitesse moyenne 

- le temps total

- la distance totale

- le Lap Timer

- la précision horizontale instantanée du récepteur GPS 

- le relevé des temps au tour (30 tours maxi) (bilan à faire glisser)

 

Voilà, tout est dit. Merci d'avoir pris le temps de lire ce guide en entier, vous devriez devenir rapidement opérationnel à PerfectPower!