Le banc PerfectPower

En tant que passionné et spécialiste des mesure de puissance et de performances en automobile, j'ai l'immense plaisir de vous annoncer que je vais bientôt faire l'acquisition du matériel de mesure de puissance aux roues le plus précis qui existe à ce jour dans le domaine automobile, sur lequel j'ai demandé la possibilité de pouvoir installer mon propre logiciel de calcul de résultats moteur -condition indispensable à cet achat- afin de pouvoir créer le matériel de mesure de puissance moteur -sans dépose de celui-ci- le plus précis au monde!

Je vous expliquerai bien sûr pourquoi dans cette rubrique (au chapitre II), mais je tiens déjà à ce que vous sachiez que je suis ravi déjà de pouvoir combler mes propres désirs de perfection de résultats moteur et de créer une gigantesque base de données de résultats moteur parfaitement fiables, mais aussi de pouvoir combler les désirs des vrais passionnés comme moi qui contrairement à une idée reçue ne sont pas une si infime minorité que cela, et la preuve de ce fait sera apportée par le succès inégalable que connaitra mon matériel de mesure... 

Vous l'avez bien sûr compris, ce matériel de mesure est un banc de puissance qui mesure la puissance aux roues et "remonte" à la puissance moteur par calcul & mesure de pertes, et il est possible que vous pensiez d'emblée à un banc à rouleaux... sauf que erreur, un banc à rouleaux n'a JAMAIS mesuré une puissance aux roues contrairement à ce qui constitue probablement la fausse idée la plus répandue sur le sujet, il mesure une puissance tout simplement... aux rouleaux, et celle-ci est bien inférieure à la VRAIE puissance aux roues que seul un banc comme le mien sait mesurer! Pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur les bancs à rouleaux, j'ai écrit un article de référence sur le sujet disponible à ce lien: La Vérité sur les bancs à rouleaux.

Donc non, mon banc n'est pas un banc à rouleaux, c'est pour l'instant un banc qui n'est utilisé que par des constructeurs, laboratoires & instituts de recherche et d'enseignement spécialisés, et quelques préparateurs issus de la compétition: il s'agit d'un banc à moyeux, nommé hub dyno par les Anglo-Saxons, et pour résumer, c'est un banc de puissance qui permet de mesurer la puissance aux roues d'une voiture en se fixant à ses moyeux (il faut donc bien sûr enlever ses roues pour cela) et qui comme tout banc à rouleaux est capable de "remonter" à la puissance moteur par calcul & mesure de pertes, sauf qu'il est forcément plus précis par nature (je dis bien par nature, inutile de débattre pour rien...) qu'un banc à rouleaux dans ce processus de "remontée" à la puissance moteur, et par conséquent il est donc plus précis "tout court" qu'un banc à rouleaux sur ses résultats moteur! 

MAIS si on y ajoute le fait que pour le mien le calcul logiciel des pertes sera également plus précis que celui de n'importe quel autre logiciel de banc à moyeux & banc à rouleaux de par ma formation et mon expérience avec une vie consacrée en grande partie à la physique automobile qui m'a notamment donné un accès aux résultats de campagnes d'essais de PSA -1997- et de l'INRETS -2005- sur les pertes de transmission et pneumatiques de voitures françaises, ET qu'il inclura le paramétrage de valeurs qui ne sont JAMAIS demandées aux opérateurs de banc traditionnels parce que les fabricants de bancs s'adaptent à la demande des clients et qu'ils ont compris depuis longtemps que l'immense majorité des opérateurs de bancs du "commerce" se moquent complètement de la précision absolue des résultats moteur et ne recherchent qu'une précision relative sur un AVANT / APRES reprogrammation -enfin on se demande quand même à quoi ça leur sert car les triches sont plus que légion dans ce domaine...-, alors vous aurez compris que ce que je vais proposer avec mon banc est absolument unique en terme de précision de résultats moteur!

Veuillez cependant m'excuser si je n'ai pas vraiment ménagé le milieu des pros de l'automobile dans les quelques lignes précédentes , mais pour information je connais ce milieu de l'intérieur depuis 1997 et croyez moi que je ne fais que dire la stricte vérité (je peux si vous le voulez présenter en grand nombre des preuves de ce que j'avance, mais s'il vous plait évitons de perdre du temps pour rien...), , et laissez moi vous dire que ce ne serait pas vous rendre service que de taire cette vérité car c'est bien le public qui en est la première victime, et je désire vraiment que les choses changent à ce niveau et si je dois être celui qui initiera ce changement, et bien je le serai! 

Pour terminer cette introduction, je précise que le local où je vais installer mon banc sera situé dans les environs de Dreux dans le département de l'Eure et Loir (28).

 

 

 

I) Présentation du banc

II) Pourquoi ce banc est le matériel de mesure de puissance moteur -sans dépose de celui-ci- le plus précis au monde

III) Banc PerfectPower: Tarifs & Localisation & Prendre rendez-vous

 

 

 

I) Présentation du banc

 

Mieux qu'un long discours, voici un lien qui vous présente le banc PerfectPower sur le site de son fabricant, Rotronics:

HUBSCAN

 

 

 

II) Pourquoi ce banc est le matériel de mesure de puissance moteur -sans dépose de celui-ci- le plus précis au monde

 

La réponse est toute simple: c'est parce que ce banc propose la combinaison -unique au monde pour un matériel à accès public- de tous les éléments suivants:

- C"est le type de banc (banc à moyeux) le plus adapté à la mesure précise de la puissance du moteur d'une voiture (sans dépose de celui-ci, ce qui serait un peu contraignant, non?), tout simplement parce qu'il permet de mesurer la puissance au plus près du moteur par mesure directe à l'essieu, ce qui par rapport à un banc à rouleaux permet de minimiser la chaine de pertes et donc de maximiser la précision de la "remontée" à la puissance moteur...

- La précision intrinsèque de la mesure de la puissance aux roues par le banc est exceptionnelle et unique puisque ce banc est un Rotronics, la marque leader (et française!) dans le domaine des matériels de mesure de puissance en automobile, et pour information il est équipé de capteurs de vitesse d'une précision inégalable avec pas moins de 360 points de mesure par tour (soit six fois le standard de très haute précision qui est de 60 points de mesure par tour) et de capteurs de force d'une précision de 0,02%, le tout servi par une électronique extrêmement précise et rapide, ce qui permet au final une précision de mesure toujours inférieure à... 0,1% sur toute la plage d'utilisation du banc!  

- Ce banc est celui qui effectue le meilleur calcul de pertes pour remonter avec la meilleure précision possible de la puissance mesurée aux roues à la puissance moteur grâce à l'utilisation du logiciel de calcul PerfectPower, référence désormais reconnue dans le domaine, qui s'appuie sur les modèles de calculs les plus performants et utilise les résultats de campagnes d'essais de constructeurs -PSA- et instituts de recherche -INRETS- dans le domaine des pertes de transmission et pneumatiques!

- Et enfin, ce banc est celui qui prend vraiment à coeur dans ses essais en dynamique de contrôler le taux d'accélération pour essayer de respecter au mieux la norme PerfectPower qui est de 500 rpm / s, ce qui représente pour un moteur essence standard une durée de mesure d'environ 10 s!

 

Mais détaillons un peu tout cela! Pour les deux premiers points, il n'y a honnêtement rien à ajouter, tout est dit! En revanche, pour les deux derniers, des précisions sont nécessaires car l'importance de ces deux points est à la fois CRITIQUE (je pèse mes mots, vraiment!) et en même temps complètement sous-estimée du public!

 

En effet, il faut savoir que:

- Le calcul des pertes se produisant entre le moteur et ce que l'on mesure réellement aux rouleaux pour un banc à rouleaux et aux roues pour un banc à moyeux est immensément plus complexe que ce que l'on pourrait croire, et une preuve immédiate de cette assertion est l'incroyable disparité de résultats moteur entre les différents bancs à rouleaux du "commerce" (jusqu'à 10%, preuves publiées prochainement...)!

- Le taux d'accélération conditionne directement les résultats en moteur turbo (et même parfois en moteur atmo, mais dans une bien moindre mesure toutefois), surtout en Cmax, et une preuve immédiate de cette assertion est le résultat UNANIME de la centaine de tests que j'ai réalisés sur ce thème, que ce soit au banc à rouleaux ou à PerfectPower (comparatif réalisé sur le meilleur banc à rouleaux du marché -le Rotronics Autoscan Fi 4*4 synchronisé de Digiservices 77- avec une BMW 330d publié prochainement...)!

 

Sachez qu'il est très facile de vous en convaincre avec un simple raisonnement par l'absurde! Jugez plutôt, pour chacun de ces deux points:

Si vraiment le calcul des pertes était aussi ridiculement simple qu'appliquer un bête coefficient de pertes sur une puissance aux rouleaux ou aux roues et/ou effectuer une banale mesure des pertes en roue libre que l'on ajoute à la puissance aux rouleaux ou aux roues pour remonter à la puissance moteur, alors tous les bancs à rouleaux et tous les bancs à moyeux du monde donneraient les mêmes résultats moteur (étant entendu que la précision de mesure intrinsèque de tous les bancs modernes est quand même excellente), non? Or nous sommes vraiment très loin du compte!

Si le taux d'accélération ne conditionnait pas directement les résultats en moteur turbo, alors nous devrions obtenir exactement les mêmes résultats en faisant simplement varier l'intensité du frein sur un rapport donné avec une voiture en moteur turbo, non? Eh bien essayez, vous verrez par vous-même... 

 

Voilà, vous savez donc maintenant que les choses sont immensément plus complexes que ce que l'on pourrait croire, et que ces deux points expliquent en grande partie les incroyables disparités de résultats inter-bancs, même s'il en existe encore d'autres responsables de ces disparités, mais ces deux là sont clairement les plus importants, et c'est en particulier sur ceux-ci que le banc PerfectPower fait toute la différence avec les autres bancs!

Mais je tiens malgré tout à souligner qu'il existe un troisième point sur lequel PerfectPower fait également une nette différence avec les autres bancs: c'est le respect ACADEMIQUE d'un protocole de mesure extrêmement sérieux et rigoureux!

 

Maintenant, focalisons nous en particulier sur le point fondamental du calcul des pertes: je vous invite à lire l'article que j'ai écrit sur les bancs à rouleaux, car il explique dans sa troisième et dernière partie ce qu'est un calcul des pertes ainsi que ce qu'il doit inclure, et il vous aidera à mieux comprendre la suite de ce chapitre... 

 

Ceci étant posé, voici une schématisation des pertes se produisant entre le moteur et les rouleaux pour un banc à rouleaux:

1) Pertes de transmission (majoritairement de type "alpha-C" -proportionnelles au couple transmis-)

2) Pertes dans les pneumatiques (relativement équilibrées en pleine charge entre celles de type "alpha-C" -proportionnelles au couple transmis- et celles de type "a+bV+cV^2" -indépendantes du couple transmis-)

3) Pertes par inertie des pièces en mouvement de la voiture (pouvant être schématisées en une partie "moteur" et une partie "roues")

 

Le banc lui ne sait mesurer que la puissance fournie aux rouleaux, et il doit effectuer un calcul des pertes pour "remonter" à la puissance moteur. La précision de ce calcul conditionne directement la précision des résultats moteur, étant entendu que la majorité des bancs à rouleaux est capable de mesurer la puissance fournie aux rouleaux avec une extrême précision (largement inférieure à 1%), surtout avec des capteurs de vitesse modernes avec des roues-cibles de plus de 100 dents.

Chaque banc (ou plus exactement chaque logiciel de banc) a sa façon de calculer ces pertes, même s'il n'existe que deux modèles possédant chacun des sous-modèles, et que très franchement, la majorité va vraiment au plus simple, le pire en l'espèce étant les bancs Américains qui effectuent souvent un calcul de pertes des plus rudimentaires, quand les Européens et les Australiens se creusent beaucoup plus la tête pour proposer un calcul de pertes bien plus élaboré, mais pas toujours optimal loin s'en faut...

Ajoutez à cela que l'immense majorité des chefs-bancs ne se cassent pas la tête non plus et utilisent presque tous systématiquement le paramétrage standard du banc (enfin lorsqu'ils ont un logiciel suffisamment performant et "libre" permettant de paramétrer des valeurs de pertes et d'inertie bien entendu, sinon il est vrai qu'ils n'ont pas le choix...) pour toutes les voitures qu'ils mesurent, ce qui peut coller parfois parfaitement pour certaines voitures, mais évidemment beaucoup moins pour d'autres... 

Vous comprendrez alors aisément que ces disparités sur la justesse du calcul des pertes sont la CAUSE N° 1 des écarts de résultats moteur inter-bancs! 

 

Bien, reprenons maintenant cette schématisation des pertes dans le cas du banc PerfectPower qui est un banc à moyeux et où les pertes se produisent cette fois entre le moteur et les roues:

1) Pertes de transmission (majoritairement de type "alpha-C" -proportionnelles au couple transmis-)

2) Pertes par inertie des pièces en mouvement de la voiture (pouvant être schématisées en une partie "moteur" et une partie "roues", même si celle-ci est devenue franchement négligeable... sans les roues!)

 

Voyez vous la différence? Miracle, sur les 3 pertes évoquées pour un banc à rouleaux, une a purement et simplement disparu pour le banc à moyeux, ce sont évidemment les pertes pneumatiques! Il est donc évident de comprendre qu'un banc à moyeux est forcément plus précis par nature qu'un banc à rouleaux puisqu'on lui ôte une partie des pertes dans son calcul... et quelle partie! Car je vais vous révéler là encore une chose souvent ignorée: les pertes pneumatiques sont souvent négligées devant les pertes de transmission... alors qu'en réalité, loin d'être négligeables, elles sont presque toujours SUPERIEURES aux pertes de transmission, surtout dans le cas de mesures au banc à rouleaux où là déformation non naturelle des pneus génère un frottement très élevé et où les vitesses atteintes sont souvent très élevées (parfois largement plus de 200 km/h!) avec des mesures réalisées sur un des derniers rapports de boite! Et en plus, ce sont également les pertes les plus difficiles à gérer précisément par calcul à cause du glissement important et variable du pneu sous charge! Vous comprenez donc que c'est une sacré épine que l'on retire du pied des bancs à moyeux... 

 

Quant aux pertes par inertie des pièces en mouvement, elles n'existent que si la mesure se fait en dynamique -ce qui honnêtement reste important pour caractériser le comportement "normal" du moteur d'une voiture en train d'accélérer-, mais en régime stabilisé -mode presque impensable au banc à rouleaux avec des voitures extrêmement puissantes et coupleuses car les pneus ne demanderont qu'à patiner sur les rouleaux...-, elles disparaissent purement et simplement et la précision des résultats moteur augmente encore, avec plus que un seul type de pertes à gérer (pertes de transmission)... 

 

En conclusion de tout cela, vous pouvez voir que le banc PerfectPower propose bien la combinaison absolument unique au monde pour un matériel à accès public de quatre ingrédients majeurs qui lui permettent d'être véritablement le matériel de mesure de puissance moteur -sans dépose de celui-ci- le plus précis au monde!

 

 

 

III) Banc PerfectPower: Tarifs & Localisation & Prendre rendez-vous

 

Tarifs: En cours de réflexion

Localisation: Dans les environs de Dreux, département 28

Rendez-vous: Coordonnées bientôt disponibles