Peugeot 307 1.6 16V (O) - S7 - 23042018 - 77

Séance n° 7

 

Date: Lu 23/04/2018

Lieu: Bussy-Saint-Georges (77)

Voiture: Peugeot 307 1.6 16V (O) - PerfectPower

Logiciel / Smartphone: PerfectPower Androïd 5.2 / LG G4

 

Infos de base:

1) Mesures effectuées selon le Schéma-type de mesures PerfectPower "renforcé" (8 mesures au lieu de 4)

2) Fiche Voiture, complétée des infos suivantes:

- Masse voiture saisie = 1207 kg (5/8 plein)

- Masse additionnelle saisie = 154 kg (une personne à bord 92 kg + balance PerfectPower / outils 62 kg)

3) Rapport de boite utilisé: 2 (durée de mesure = 8 s)

4) Régime mini: 2000 rpm

5) Régime maxi: 6500 rpm (rupteur)

 

Infos supplémentaires:

1) Config Origine

2) 99 000 km

3) Carburant = SP 98 Simply Market Marcoussis

 

Remarque 1: Dans le but de réaliser un comparatif le plus précis possible entre l'application PerfectPower et le Banc à rouleaux PerfectPower où cette 307 avait été mesurée trois jours avant, deux séries de quatre mesures (au lieu d'une seule) ont été réalisées l'une à la suite de l'autre à l'occasion de cette séance 7, afin de pouvoir officialiser la moyenne de 2 * 4 = 8 mesures (au lieu de 4 donc), et ainsi fiabiliser encore le résultat officiel délivré par PerfectPower (+- 1 %)!

Série 1: 4 mesures sens 1/2/1/2 de 11h à 11h04

Série 2: 4 mesures sens 1/2/1/2 de 11h05 à 11h09

Afin de bien montrer lé déroulement de cette séance, chacune des deux séries va être étudiée séparément dans un chapitre spécifique, puis l'élaboration du résultat officiel (moyenné sur 8 mesures donc) fera l'objet d'un troisième chapitre.

Note: Il est bien sûr acquis que faire la moyenne des résultats officiels des séries 1 (= moyenne de 4 mesures) et 2 (= moyenne de 4 mesures) revient à faire la moyenne des 8 mesures réalisées dans les deux séries de cette séance 7! 

 

Remarque 2: Ce bilan n'a pas seulement pour but de donner les résultats PerfectPower de cette Peugeot 307 1.6 16V, mais il a aussi un rôle pédagogique destiné à montrer en détail aux utilisateurs de l'application comment analyser leurs résultats de mesure de puissance suite à une séance réalisée selon le Schéma-type de mesures PerfectPower, afin d'être certain que toutes les mesures réalisées sont correctes et que donc le résultat officiel (la moyenne des quatre mesures réalisées) l'est aussi.

De plus, ce bilan vous montrera une application pratique (parmi les nombreuses possibles!) que l'on peut faire avec PerfectPower, et dans le cas présent j'ai choisi de vous montrer comment on peut calculer la pente moyenne d'une route de mesure avec PerfectPower! 

 

1) Puissance (en 2) - Série 1

 

Comparaison des 4 mesures sources (sens 1/2/1/2)

 

Les résultats de cette série 1 réalisée selon le Schéma-type de mesures PerfectPower sont parfaits à tous points de vue! En effet:

 

1) Les quatre vitesses maxi des quatre mesures de cette série 1 toutes réalisées en 2ème et poussées au rupteur (6500 rpm) sont bien toutes très proches de la vitesse maxi réelle mesurée au rupteur de 2ème (89 km/h), ET leur régularité est exemplaire avec seulement 0,2 km/h d'amplitude, soit le cinquième de la norme PerfectPower qui admet 1 km/h d'amplitude! Ceci est la preuve d'une réception GPS parfaite sur la route de mesure utilisée pour chacune des quatre mesures de cette série 1.

La précision de mesure de cette vitesse maxi conditionnant directement la précision de mesure de la puissance et du couple, nous sommes donc assurés d'avoir déjà des résultats de référence (précision +- 1 %) sur cette série 1!

 

2) Les mesures de puissance dans un sens donné de la route sont d'une régularité exemplaire, encore meilleure que celle que l'on pourrait obtenir sur les meilleurs bancs à rouleaux comme le Banc à rouleaux PerfectPower, en effet:

- Les Pmax tiennent dans 0,3 ch dans le sens 1 (118,3 / 118,6), et dans 0,5 dans le sens 2 (112,2 / 112,7)!

- Les Cmax tiennent dans 1,0 Nm dans les deux sens (160,3 / 161,3 sens 1 et 155,1  154,1 sens 2)!  

- Les courbes sont littéralement superposées du début à la fin (sauf en tout début de mesure, mais c'est du à un régime d'écrasement de l'accélérateur non exactement identique sur chacune des mesures)

Pour information, nous retenons au banc à rouleaux une amplitude de mesure maximale de 2 ch sur quatre mesures consécutives (hors 1ère mesure, souvent appelée "mesure de décrassage"). Lorsque cette amplitude est vérifiée, nous savons que les mesures ont été correctement réalisées, et nous pouvons alors les moyenner pour fiabiliser le résultat officiel, même si en réalité nous ne sommes que quelques chefs-bancs à le faire, l'immense majorité des autres chefs-banc préférant retenir un seul résultat (en général le plus favorable...).

Cependant, lorsque les mesures sont VRAIMENT bien faites, c'est à dire en prenant un soin particulier à ce que le moteur ET la transmission ET les pneus soient tous bien chauds, et en veillant à bien laisser refroidir la mécanique entre chaque tir en phase de décélération avec le ventilateur du banc, nous pouvons réussir à réduire l'amplitude de mesure à 1 ch environ, comme sur les quatre mesures de ma 307 1.6 16V que j'avais réalisées trois jours avant sur le banc à rouleaux PerfectPower (Peugeot 307 1.6 16V (O) - Banc à rouleaux PerfectPower - 20042018 - 27)... 

Mais là, nous avons fait encore mieux avec ces quatre mesures sur route avec PerfectPower, puisque nous avons une amplitude de mesure dans un sens donné de la route de seulement... 0,5 ch!

Et le plus fou, c'est que nous avons ré-édité l'exploit dans la série 2 avec une amplitude de mesure dans un sens donné de la route de 0,6 ch!

Cependant, je reconnais que cette séance 7 avec cette 307 1.6 16V constitue un record en la matière, et que habituellement nous observons plus une amplitude de mesure dans un sens donné de la route de l'ordre de 2 ch SOIT exactement la valeur admise au banc à rouleaux! 

Bien sûr,  toutes ces valeurs s'entendent avec une voiture parfaitement régulière, ce qui de toute évidence est bien le cas de cette 307 1.6 16V! Mais je précise qu'en fait, ce n'est vraiment vrai qu'avec un moteur atmosphérique, car avec un moteur turbo on observe quand même des écarts légèrement plus importants, en raison de mini dispersions dans la pression de turbo entre les différents tirs (et ce même avec les gestions électroniques les plus fines!), mais aussi d'une sensibilité générale aux conditions de mesure légèrement plus importante en turbo.

Un dernier mot sur le fait que j'ai souligné que la régularité des mesures à PerfectPower ne pouvait s'étudier que dans un sens donné de la route: ce n'est bien sûr pas PerfectPower qui est en cause et au contraire elle mesure avec une précision exceptionnelle et inédite en smartphone ce que délivre le moteur d'une voiture sur chaque mesure et ce indépendamment du sens de route dans lequel vous faites vos mesures (!), MAIS c'est bien la Physique qui est en cause puisque l'influence de la gravité et donc de la pente de route sur les résultats est ENORME, et j'ai rédigé une question / réponse à ce sujet dans la FAQ du site, voici le lien:

FAQ / Q8: Influence de la pente de route sur les résultats

 

3) Justement, pour rester dans la lignée technique du sujet donné en lien ci-dessus, je vous propose un exercice de travaux pratiques très intéressant (veuillez m'excuser de cette déformation professionnelle d'ancien prof de Sciences!): le calcul de la pente moyenne de ma route de mesure du 77! 

ET vous allez voir que c'est vraiment un exercice élémentaire: en effet, puisque la puissance du poids vaut - m * g * sin alpha * V (merci de vous reporter au sujet en lien ci dessus pour le détail des grandeurs / unités), et qu'elle est donc identique en valeur absolue mais opposée en signe entre les deux sens de la route, et en prenant bien sûr en compte la relation fondamentale de la dynamique et le fait que PerfectPower ne prend justement pas en compte la puissance du poids dans ses calculs (du moins pour l'instant, car les smartphones n'ont pas à ce jour de capteurs suffisamment précis / adaptés pour pouvoir calculer la pente de la route de mesure avec une précision suffisante, mais ça viendra forcément un jour...), alors il est facile de démontrer que la pente moyenne en % d'une route de mesure (valant sin alpha par définition) vaut:

Pente moyenne = Delta Puissance / (2 * m * g * V) 

Dans cette formule, Delta Puissance est la différence de Pmax entre les mesures faites dans le sens descendant (donc avec la Pmax la plus élevée) et celles faites dans le sens montant (donc avec la Pmax la plus faible), et la pente est calculée en % et en valeur absolue. Bien sûr, on fait pour chaque sens la moyenne des Pmax calculées par PerfectPower pour fiabiliser le calcul. 

Pour les mesures de cette série 1, la Pmax du sens 1 s'établit à (118,3 + 118,6) / 2 = 118,45 ch, et celle du sens 2 à (112,2 + 112,7) / 2 = 112,45 ch. Le sens 1 est donc assurément le sens descendant, et le sens 2 le sens montant, et je vous rassure: même si la route n'est vraiment qu'en faux-plat, cette réalité de pente (descendante sens 1 donc) est parfaitement discernable!

Donc, au final, le calcul de la pente moyenne de ma route de mesure du 77 avec toutes les valeurs correspondant aux mesures de ma 307 1.6 16V dans cette série 1 (Delta Puissance = 118,45 - 112,45 = 6,0 ch, m = 1207 + 154 = 1361 kg, g = 9,810 m/s2, et V = 79,24 km/h) et converties dans les bonnes unités nous donne:

Pente moyenne = 0,75 %

ET voilà! A noter que cette pente est bien caractéristique d'un faux-plat (pas de seuil "officiel" de pente, mais 1 % est généralement admis comme faux-plat typique), et en aucun cas d'une "vraie" montée ou descente instantanément identifiable!

Et pourtant, vous le voyez, les résultats diffèrent déjà nettement entre les deux sens, et exigent donc un moyennage des mesures dans les deux sens pour pouvoir obtenir un résultat final vraiment fiable...

Je me permets vraiment d'insister sur ce point, car avec maintenant des années de gestion de PerfectPower derrière moi, je sais combien cette particularité physique surprend les nouveaux utilisateurs de l'application qui pour leur majorité n'auraient jamais imaginé que la pente de route puisse avoir une telle influence sur les résultats, et il est donc primordial que je rappelle bien à chacun d'être extrêmement attentif à ce point, et donc au choix de sa route de mesure qui doit être la plus plate et lisse possible, mais aussi à la nécessité de faire les mesures dans les deux sens et de les moyenner si l'on veut vraiment obtenir des résultats de référence!

Mais entre nous, et sachant que le moyennage de quatre mesures -ou même seulement deux!- faites dans les deux sens de la route permet vraiment d'annuler cette influence de la pente de route, et que en plus il s'agit quelque part de la seule vraie contrainte en mesures de puissance sur route (avec celle toutefois de connaitre la masse réelle de la voiture), je pense que pour 27 euros, ça reste complètement exceptionnel de pouvoir mesurer aussi précisément la puissance et les performances de sa voiture, non?

EN tout cas, sachez qu'un nombre croissant de vrais professionnels (chercheurs scientifiques et préparateurs & reprogrammeurs sérieux) l'ont bien compris et utilisent PerfectPower aussi bien en outil unique de mesure de puissance & performances qu'en complément de leur banc à rouleaux pour ceux qui en ont un, matériel qui il est vrai conserve quand même certains avantages liés à la "staticité" de la voiture pendant les mesures (stabilité de mesure, sécurité, absence d'effets de pente / vent!), mais à quel prix... 

 

Résultat officiel Série 1 = Moyenne des 4 mesures sources (sens 1/2/1/2)

 

Quelle forme éclatante: en effet, ce moteur (l'excellent TU5JP4) est annoncé à 110 ch à 5750 rpm et 147 Nm à 4000 rpm! Nous analyserons en détail les résultats finaux (en moyenne des 8 mesures des séries 1 et 2) de cette 307 1.6 16V au chapitre 3.

 

2) Puissance (en 2) - Série 2

 

Comparaison des 4 mesures sources (sens 1/2/1/2)

 

Les résultats de cette série 2 réalisée selon le Schéma-type de mesures PerfectPower sont également parfaits à tous points de vue, et très similaires à ceux de la série 1! Ce qui est somme toute logique puisque cette série 2 a été réalisée dans la foulée de la série 1, et exactement au même endroit... 

Nous n'allons bien sûr pas reprendre en détail toute l'analyse effectuée pour la série 1, mais nous allons simplement donner directement les résultats de cette série 2 sur chacun des 3 points évoqués dans le bilan de la série 1:

 

1) Les quatre vitesses maxi des quatre mesures de cette série 2 toutes réalisées en 2ème et poussées au rupteur (6500 rpm) sont bien toutes très proches de la vitesse maxi réelle mesurée au rupteur de 2ème (89 km/h), ET leur régularité est exemplaire avec seulement 0,3 km/h d'amplitude.

Nous sommes donc également assurés d'avoir aussi des résultats de référence (précision +- 1 %) sur cette série 2!

 

2) Les mesures de puissance dans un sens donné de la route sont d'une régularité exemplaire, en effet:

- Les Pmax tiennent dans 0,3 ch dans le sens 1 (118,8 / 118,5), et dans 0,6 dans le sens 2 (111,9 / 112,5)!

- Les Cmax tiennent dans 0,3 Nm dans le sens 1 (161,3 / 161,0), et dans 3,0 dans le sens 2 (154,3 / 157,3)!

- Les courbes sont littéralement superposées du début à la fin dans le sens 1, un peu moins dans le sens 2 c'est vrai mais elles restent très proches. 

ET comme dit dans le bilan de la série 1, nous avons ré-édité l'exploit dans la série 2 d'avoir une amplitude de mesure dans un sens donné de la route de 0,6 ch soit bien moins que 1 ch, valeur que l'on parvient à obtenir sur banc à rouleaux avec un protocole de mesure académique! 

 

3) Rappelons la formule de calcul de la pente moyenne en % d'une route de mesure donnée dans le bilan de la séance 1:

Pente moyenne = Delta Puissance / (2 * m * g * V) 

Et appliquons la maintenant aux mesures de cette série 2: la Pmax du sens 1 s'établit à (118,8 + 118,5) / 2 = 118,65 ch, et celle du sens 2 à (111,9 + 112,5) / 2 = 112,2 ch, le Delta Puissance s'établit lui donc à 118,65 - 112,2 = 6,45 ch. Les autres valeurs sont elles: m = 1207 + 154 = 1361 kg, g = 9,810 m/s2, et V = 78,43 km/h. 

Donc, au final, le calcul de la pente moyenne de ma route de mesure du 77 avec toutes ces valeurs correspondant aux mesures de ma 307 1.6 16V dans cette série 2 et converties dans les bonnes unités nous donne:

Pente moyenne = 0,82 %

Soit une valeur très proche de celle calculée en série 1 (0,75 %), ce qui prouve d'ailleurs en sens "inverse" (la puissance -enfin plus exactement un delta de puissance- est ici une variable de calcul) la très bonne précision de chacune des 8 mesures de puissance effectuées dans cette séance 7!

Bien sûr, nous allons profiter de la totalité de ces 8 mesures de puissance pour fiabiliser encore le calcul de la pente moyenne de ma route de mesure du 77, en effectuant la moyenne des deux pentes moyennes calculées en séries 1 et 2, qui nous donne 0,785 % que nous arrondirons volontiers à 0,8 %! 

 

Résultat officiel Série 2 = Moyenne des 4 mesures sources (sens 1/2/1/2)

 

Même constat qu'en série 1 de forme éclatante de ce moteur en regard des données constructeur, auquel nous pouvons rajouter d'emblée une stupéfiante proximité des résultats entre les deux séries de mesures que nous allons analyser en détail dans le chapitre 3 ci-dessous! ET comme dit, nous allons également analyser en détail dans ce chapitre 3 les résultats finaux (en moyenne des 8 mesures des séries 1 et 2) de cette 307 1.6 16V!

 

3) Puissance (en 2) - Séance 7 (= Série 1 + Série 2)

 

Comparaison des résultats officiels Série 1 / Série 2

 

C'est simple: les résultats sont identiques, et les courbes admirablement superposées du début à la fin! 

- 0,0 ch (0,0 %) et 59 rpm d'écart en Pmax!

- 0,8 Nm (0,5 %) et 41 rpm d'écart en Cmax! 

 

Cependant, si cette égalité de résultats était évidemment attendue, le fait qu'elle soit aussi prononcée avec des Pmax identiques au dixième de cheval près, des écarts largement inférieurs au % en moyenne, et des courbes littéralement superposées du début à la fin est vraiment exceptionnel, et cela prouve sans l'ombre d'un doute la fiabilité exceptionnelle de PerfectPower utilisée selon le Schéma-type de mesures PerfectPower, en particulier sur:

- l’excellente efficacité de la combinaison précise et permanente des infos accéléromètre et GPS par l'application

- l’excellente efficacité du moyennage de quatre mesures faites dans les deux sens d’une route la plus plate et lisse possible

Pour information, je peux vous dire que même au banc à rouleaux (22 ans d'expérience) où les facteurs variants sont théoriquement moindres que sur route (pas d'effets de pente ni de vent), il est très difficile de faire mieux, voire même... aussi bien! 

 

Résultat officiel Séance 7 = Moyenne des 2 * 4 = 8 mesures sources (sens 1/2/1/2/1/2/1/2)

 

Analysons enfin en détail les résultats officiels de cette 307 1.6 16V, dont le moteur (l'excellent TU5JP4) est assurément en grande forme, puisqu'il est annoncé à 110 ch à 5750 rpm et 147 Nm à 4000 rpm!

 

Commençons par l'analyse des Pmax et Cmax: les 115,4 ch et 158,1 Nm mesurés représentent respectivement 4,9 % et 7,6 % de plus que les données constructeur, ce qui bien sûr montre la bonne santé du moteur, mais c'est quand même beaucoup: en effet, les tolérances d'homologation étant de +- 5 %, nous sommes donc déjà limites en Pmax, mais nous les dépassons allègrement en Cmax!

Cependant, je vais vous donner trois infos qui vont rendre d'un seul coup parfaitement logiques les résultats constatés:

- En réalité, cet excellent moteur (le TU5JP4) a été homologué en retenant les résultats du moteur le moins performant de tous ceux retenus pour l'homologation: c'est la politique dite du moteur "minimal", qui permet d'être certain que tous les moteurs des voitures vendues délivreront bien la puissance et le couple annoncés! Alors bien sûr ce n'est pas la politique "normale" d'homologation qui est celle de retenir le moteur moyen ou médian, ce qui est à la fois le plus logique, mais aussi le plus sûr pour être "clean" aux contrôles de conformité, qui exigent qu'un moteur de série pris "au hasard" soit donc à +- 5 % de ce que le constructeur a annoncé! Oui, mais entre la logique et ce que choisit de faire un constructeur, il y a parfois une différence, et cette politique dite du moteur "minimal" en est un parfait exemple! Bien sûr, comme vous vous en doutez, il existe aussi une politique dite du moteur "maximal", et elle a par exemple été la norme sur nombre de moteurs Peugeot GTI des années 80 et même 90, mais pas tous, puisque d'un seul coup PSA a inversé les choses en 1996 avec le non moins excellent TU5J4 de 120 ch annoncés en moteur "minimal", à l'instar de son successeur le TU5JP4! 

- La dispersion sur les moteurs de série est loin d'être négligeable, et dans certains cas elle peut atteindre 10 % d'amplitude entre le moteur le plus performant et le moins performant, ce qui est énorme! Du coup, il n'est pas difficile de calculer qu'on doit pouvoir trouver des TU5JP4 délivrant d'origine + de 120 ch et + de 160 Nm... même si bien sûr de tels moteurs sont rares, mais il doit y en avoir! 

- Les résultats personnellement constatés par mes soins sur bancs à rouleaux fiables avec des voitures PSA équipées de ce TU5JP4 (on en trouve sur C2, Xsara, 206, et 307 bien sûr) varient à ce jour entre 110 et 117 ch et entre 150 et 160 Nm. Ceux de ma 307 (115 ch & 158 Nm) semblent donc quand même bien situés "dans le haut du panier", même s'ils sont en définitive parfaitement normaux pour un moteur 100 % d'origine, et rendent parfaitement logiques les résultats constatés à PerfectPower!

 

Poursuivons par l'analyse des régimes d'obtention: là c'est tout simplement parfait, les valeurs coïncident remarquablement, surtout pour la Pmax! Et même pour le Cmax c'est remarquable car le couple est en fait très plat de 3500 à 4500 rpm, de sorte qu'il est facile d'observer un léger écart par rapport aux 4000 rpm annoncés!

 

ET enfin terminons par l'analyse de la forme des courbes: c'est simple, elle est littéralement identique entre les courbes PerfectPower et les courbes constructeur, comme vous pouvez le vérifier en comparant les courbes PerfectPower publiées au dessus et les courbes constructeur publiées ci-dessous (en prenant bien sûr en compte le format et l'échelle différents des deux graphiques qui donnent un effet visuel plus "condensé" sur les mesures PerfectPower).

 

Remarque: Comme annoncé au début de ce bilan, un comparatif a été réalisé entre l'application PerfectPower et le Banc à rouleaux PerfectPower avec cette 307 1.6 16V, en utilisant ses résultats PerfectPower obtenus à cette séance 7 et ses résultats obtenus sur le banc à rouleaux PerfectPower trois jours avant, et les résultats sont tout simplement spectaculaires!

Voici le lien de ce comparatif:

Comparatif PerfectPower / Banc à rouleaux PerfectPower (Peugeot 307 1.6 16V (O) - PerfectPower)